Participatif
ACCÈS PUBLIC
04 / 01 / 2022 | 31 vues
Jacky Chorin / Membre
Articles : 6
Inscrit(e) le 31 / 07 / 2014

Approvisionnement électrique : le marché se nourrit d’une raréfaction de l’offre

Depuis une semaine et suite à l’alerte de RTE, les annonces gouvernementales vont bon train, concernant la situation difficile que le pays va connaître en matière d’approvisionnement électrique. Cela intervient au moment où quatre tranches nucléaires sont à l’arrêt pour des opérations de maintenance, au nom d’une sureté non négociable chez EDF et de nature à rassurer tout le monde. Le hic est que cette situation intervient au plus mauvais moment dans la logique de marché forcenée que nos élites défendent.

 

Le marché se nourrit d’une raréfaction de l’offre mais celle-ci résulte en grande partie de décisions politiques fermant des moyens de production pleinement opérationnels et pilotables (fermeture de Fessenheim, arrêt des centrales thermiques à flammes : Le Havre, Saint-Avold, Gardanne etc.). Cela sans donner au service public les moyens de financer de nouveaux moyens de production.

 

La responsabilité de cette situation incombe donc pleinement aux pouvoirs publics qui ne doivent pas fuir leurs responsabilités et la rejeter sur d’autres. Il nous semble urgent de revoir le logiciel et de mettre un terme à ces décisions politiciennes concernant le secteur de l’énergie. Il faut redonner son autonomie stratégique à la France en matière d’énergie et sortir des carcans d’un modèle européen de plus en plus déconnecté de la vie réelle.

Pas encore de commentaires