Participatif
ACCÈS PUBLIC
10 / 12 / 2021 | 78 vues
Alain ANDRE / Abonné
Articles : 25
Inscrit(e) le 09 / 06 / 2021

Salaires dans les IEG : circulez y'a rien à voir

La négociation salariale de la Branche des IEG fut brève et s’est résumée à la séance du 15 novembre. Une unique séance, une unique proposition qui se transforme en une recommandation patronale comme cela est le cas depuis plusieurs années malheureusement ! Nous nous permettrons de rappeler aux employeurs la définition du mot négociation (définition Le Robert) : Série d’entretiens, de démarches qu’on entreprend pour parvenir à un accord, pour conclure une affaire. Il semblerait que la définition des représentants des employeurs soit quelque peu différente…

 

La série d’entretiens n’est pas une série et la démarche se résume à indiquer aux représentants du personnel que les éléments de cette négociation ne sont pas négociables…Nous conseillons donc aux représentants des employeurs de rebaptiser à l’avenir cette « négociation » salariale par une « présentation » des recommandations patronales de l’UFE et de l’Unemig. Cela aurait a minima le mérite d’être plus honnête envers les personnels!

 

La recommandation patronale du 29 novembre acte donc les « propositions » faites lors de la rencontre du 15 et se résume à :
 

  • Augmentation de +0,3 % du SNB
  • Plancher de 0,8 % mesures individuelles

 

Les employeurs font un pari risqué en menant depuis des années une politique d’austérité salariale. Le désengagement croissant des personnels, ces dernières années, est la conséquence d’une absence de reconnaissance financière. Les employeurs devront assumer les conséquences de ce désengagement, car ils en portent seuls la responsabilité. Pour notre fédération, les Électriciens et Gaziers doivent bénéficier d’une redistribution des richesses produites à travers une augmentation du SNB et un niveau d’avancement NR à la hauteur de l’engagement de chacune et chacun.



Alors que l’inflation 2021 est de 2,6 % et que le SMIC a bénéficié d’une augmentation de 2,2 %, la décision d’augmenter le SNB de 0,3 % est purement et simplement indigne de la part des représentants des employeurs de la Branche des IEG !

Pas encore de commentaires