Participatif
ACCÈS PUBLIC
22 / 06 / 2021 | 393 vues
Dominique Manissier / Membre
Articles : 2
Inscrit(e) le 21 / 06 / 2021

Casse organisée et planifiée du régime de la Mutualité Sociale Agricole

Aujourd’hui la Mutualité Sociale Agricole (MSA) est réellement en danger. La nouvelle convention d’objectifs et de gestion (COG) en préparation imposerait 1 474 suppressions de postes en équivalents temps plein pour la période 2021-2025. Après les COG successives, la MSA a aujourd’hui atteint ses limites de fonctionnement en matière d’effectifs. Vouloir de nouveau imposer de telles restrictions reviendrait à mettre la MSA dans la situation de ne plus pouvoir remplir sa mission de service public de proximité par l’intermédiaire de son guichet unique.


Ce serait aujourd’hui organiser toutes les conditions pour, dans cinq ans, faire le constat que la MSA n’est plus, seule, en capacité d’être efficace et qu’elle doit intégrer le régime général, comme cela a été le cas avec le régime spécial des indépendants (RSI) hier.


Aussi, la commission exécutive de la section fédérale des organismes agricoles de la FEC tient-elle à dénoncer cette casse organisée et planifiée du régime de protection sociale de la MSA. Notre organisation syndicale apporte son plein soutien à l’ensemble du personnel de la MSA, lequel a permis d’assurer la mission tout au long de la crise sanitaire que nous venons de traverser et exerce sa mission dans des conditions de travail au plus juste au service de l’ensemble des bénéficiaires du régime agricole (plus de 5 millions de personnes). Elle interpelle l’ensemble des assurés sociaux (salariés, non-salariés, actifs, inactifs, retraités etc.) sur la destruction programmée de leur régime de protection sociale, et demande leur soutien par tous les moyens à leur disposition.
 

Notre organisation syndicale n’acceptera pas de telles décisions, prises sans lien avec la réalité du quotidien et des besoins du personnel et des assurés sociaux des territoires concernés. Elle appelle l’ensemble des ressortissants à user de tous les moyens à leur disposition pour défendre et faire entendre la voix de la Mutualité Sociale Agricole.

Pas encore de commentaires