Participatif
ACCÈS PUBLIC
24 / 03 / 2016 | 69 vues
Gaëlle Maret / Membre
Articles : 14
Inscrit(e) le 22 / 07 / 2015

Les atouts de Préfon retraite par rapport au PERP

Les règles de Préfon retraite et du plan d’épargne-retraite populaire sont quasiment identiques. Le premier offre toutefois l’énorme avantage de garantir le montant des rentes versées.

De prime abord, le Préfon retraite et le plan d’épargne-retraite populaire (PERP) se ressemblent beaucoup et pour cause : le législateur s’est largement inspiré du premier pour créer le second. Préfon retraite a été lancé en 1967 par des fédérations de fonctionnaires, pour permettre aux agents de la fonction publique de compenser la baisse de leurs revenus à la retraite. Instauré par la loi Fillon de 2003, le PERP vise la même finalité mais pour toutes les catégories de la population, y compris les inactifs (femmes au foyer, retraités…).

On pourrait ainsi croire que l’accès à Préfon retraite est plus restrictif. En réalité, la différence est minime, sachant que le produit d’épargne-retraite peut être souscrit par les fonctionnaires titularisés et par les agents non titulaires, les agents des entreprises et établissements publics (EDF, SNCF, RATP…) ainsi que tous les ex-agents publics. Il suffit d’avoir travaillé un mois dans une collectivité locale pour être « éligible ». Enfin, les conjoints et partenaires de PACS des adhérents sont également autorisés à souscrire à Préfon retraite. Les veufs d’agents publics peuvent le faire, même si leur défunt conjoint n’était pas affilié de son vivant.

Enveloppe fiscale commune

Comme pour le PERP, il est possible d’adhérer à Préfon retraite jusqu’à l’âge de 70 ans. En revanche, si l’adhérent peut demander à percevoir ses rentes viagères dès 55 ans, le détenteur d’un PERP, lui, doit attendre d’avoir liquidé ses droits à la retraite obligatoire pour pouvoir dénouer son plan, soit pas avant 62 ans. Autre avantage substantiel de Préfon retraite : les adhérents ont la possibilité de racheter des cotisations au titre des années où ils n’ont pas pu cotiser. Il peut s’agir des années d’études supérieures ou des années où ils n’ont pas travaillé dans le secteur public.

Ces rachats rentrent dans le plafond d’épargne-retraite (PER). Cette enveloppe fiscale, qui est commune au PERP, permet de déduire les cotisations à hauteur de 10 % de ses revenus professionnels dans la limite de huit fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS). Que ce soit pour Préfon retraite ou pour le PERP, si la déduction fiscale n’est pas entièrement utilisée, le solde peut être reporté sur les trois années suivantes. Le PER est doublé pour les conjoints et partenaires de PACS déclarant leurs revenus en commun. Si l’un des deux membres du couple n’exploite pas totalement son enveloppe, l’autre peut prendre le reliquat à son compte.

Un produit très sécurisé

Mais le vrai atout de Préfon retraite par rapport au PERP concerne la garantie sur le montant des rentes. Comme il s’agit d’un contrat d’assurance, les points cotisés sont définitivement acquis. Du coup, la rente ne peut pas baisser. Mieux, l’adhérent peut facilement connaître le montant de sa future rente en multipliant le nombre de points capitalisés par la valeur du point du moment.

Juridiquement, le PERP est un contrat d’assurance-vie. Il s’agit le plus souvent d’un contrat multi-supports composé d’un fonds en euros et d’unités de compte (UC). Or, compte tenu de la baisse des taux d’intérêt, le rendement des fonds en euros ne cesse de s’éroder année après année. Quant aux UC, principalement investies en actions d’entreprises, elles subissent les soubresauts des marchés financiers. Contrairement au fonds en euros, le risque y est subi par l’assuré. En cas de moins-values sur les UC, c’est donc lui qui essuie les pertes.

Enfin, dernier argument propre à rassurer l’adhérent à Préfon retraite, le contrat est assuré par quatre acteurs de renom que sont CNP Assurances, Axa, Allianz et Gan-Groupama.

 

 

Préfon retraite

PERP

Affiliation

agents et ex-agents publics en activité ou non

actifs et inactifs

Conjoint

conjoint marié ou pacsé

conjoint marié ou pacsé

Cotisation

suspension possible

suspension possible

Sortie

100 % en rentes viagères

20 % en capital, 80 % en rentes

100 % en rentes viagères

20 % en capital, 80 % en rentes

100 % en capital en cas d’acquisition de la résidence principale au départ à la retraite

Garantie sur le montant de la rente

oui

non

Déduction fiscale

plafond doublé en cas de déclaration commune de revenus entre conjoints

mutualisation entre conjoints

report sur trois années

plafond doublé en cas de déclaration commune de revenus entre conjoints

mutualisation entre conjoints

report sur trois années

Pas encore de commentaires