Participatif
ACCÈS PUBLIC
25 / 04 / 2013
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3954
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

La CFE-CGC ouvre la voie d'un fond de pension paritaire

Carole Couvert, nouvelle présidente de la CFE-CGC, a profité du 35ème congrès de l’organisation pour dévoiler la proposition mystère parmi les « six actions clefs » de son programme. S’inspirer du Fond des Travailleurs du Québec (FTQ) pour lancer l’idée de ce qui pourrait ressembler à terme à un fond de pension paritaire.

Un germe déjà planté dans l’accord AGIRC-ARCCO de mars dernier, signé par trois syndicats (CFDT, CFTC et FO), qui inscrit parmi les travaux à engager en 2014 pour la consolidation des régimes, l’identification « si nécessaire, des évolutions complémentaires possibles des paramètres propres aux régimes de retraite complémentaire, pour permettre un équilibre durable ».

  • Au dire de certains négociateurs, entre les mots, cela signifie clairement que les syndicats actent qu’il faudra en passer par une retraite complémentaire par capitalisation obligatoire pour améliorer, au mieux, le niveau des retraites ou au moins ralentir l’érosion des pensions servies.
Une annonce qui illustre bien la volonté de la nouvelle direction de porter un syndicalisme orinenté sur le service rendu. Retrouvez, sur abonnement > Retraite, recrutement, label : les voies du service tous azimuts de la CFE-CGC.
Pas encore de commentaires