Participatif
ACCÈS PUBLIC
12 / 02 / 2019 | 297 vues
Isabelle Freret / Membre
Articles : 13
Inscrit(e) le 07 / 09 / 2011

Suppression de près de 50 % de postes chez Actelion (groupe Johnson & Johnson)

Alors que le groupe Johnson & Johnson venait d’acheter le groupe Actelion, la plus grosse société bio-pharmaceutique (biotech) d’Europe à leurs fondateurs Martine et Jean-Paul Clozel pour 30 milliards de dollars en juin 2017 et se targuait d'ainsi détenir une sixième et nouvelle aire thérapeutique (hypertension artérielle pulmonaire ou HTAP) au sein de sa filiale pharmaceutique Janssen, la direction de ce groupe a annoncé la suppression de 30 postes (répartis comme suit) à l'ensemble de ses salariés mercredi 30 janvier denrier :
  • 20 postes dans les fonctions d'assistance (finances, ressources humaines, affaires médicales, communication, vente et marketing),
  • 10 postes dans les fonctions de vente.
Depuis 2016, Actelion a vu ses ventes chuter, notamment depuis que les brevets de son produit phare Tracleer® (HTAP) sont tombés dans le domaine public. Malheureusement, aucune stratégie n’a été efficace pour anticiper ces pertes de brevets prévisibles.

Ce projet de réorganisation touche non seulement la filiale française mais également 75 postes à son siège historique suisse basé à Allschwil.

Cette restructuration débutera par une phase de départs volontaires. En fonction du nombre de ces départs dans les différentes catégories professionnelles touchées, l’entreprise mettra des départs contraints en place sur la base de critères d’ordre. 

La CFE-CGC déplore ce gâchis et regrette qu’aucune gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP) n’ait été déployée pour maintenir l’employabilité des salariés d’Actelion Pharmaceuticals France / Johnson & Johnson.

La CFE-CGC exige des conditions financières de départ des salariés à la hauteur des valeurs prônées par le groupe Johnson & Johnson, à savoir la mise en place d’un plan de reclassement interne concret et efficace :
  • congés de reclassement adaptés à toutes les situations,
  • prise en compte du niveau d’employabilité des salariés touchés,
  • aides efficaces à la reconversion (formation et création d’entreprises),
  • dispositif pérenne à l’accompagnement (formation dans le cadre d’une mobilité pour les salariés volontaires et formation qualifiante si nécessaire),
  • mise en place d’une véritable gestion des emplois et des parcours professionnels pour développer l’employabilité des salariés d’Actelion Pharmaceuticals France.
Contact :
Pierre Ficheux
Délégué syndical CFE-CGC Actelion Pharmaceuticals France a Janssen company of Johnson & Johnson
Tél. : 06 82 85 51 82
Courriel : ficheux.pierre@gmail.com
Pas encore de commentaires