Participatif
ACCÈS PUBLIC
26 / 02 / 2024 | 67 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1776
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Qualisocial : Dans une économie où les moyens baissent, agir avec efficacité pour la santé mentale des collaborateurs sera l’atout fort des organisations en 2024

Les questions relatives à  la qualité et aux conditions de vie au travail se posent avec de plus en plus d'acuité quel que soit le secteur d'activité. Les différents baromètres mis en place ou expertises réalisées à la demandes des organisations syndicales dans les entreprises le confirment...

 

Face à ce défi, Qualisocial, au travers d’un collège d’experts pluridisciplinaires, a publié récemment les résultats d'une  enquête (*) réalisée  auprès de 3 000 employés français en collaboration avec Ipsos,

 

Objectif : déployer une démarche d’amélioration de la QVCT des employés est plus bénéfique pour la santé des individus, leur engagement au travail, leur satisfaction de vie en général et la performance des organisations.

 

Au-delà de l’évaluation chiffrée de l’impact des démarches d’amélioration de la Qualité de Vie et des Conditions de Travail et des données qui en ressortent ( et qui s'avèrent préoccupantes) , Qualisocial met en avant  des pistes d’action concrètes pour 2024 pour  tenter d'apporter  une réponse claire et factuelle dans une période où le rapport au travail est très dégradé en France, tant à destination des employés que des employeurs et du Gouvernement....

 

Pour Camy Puech, Fondateur et Président Qualisocial : "Dans une économie où les moyens baissent, agir avec efficacité pour la santé mentale de ses collaborateurs sera donc l’atout fort des organisations en 2024. "

 

Comment faire ? 
Sur quels facteurs agir ?
Augmenter le télétravail ou le baisser ?
Donner plus de latitude aux salariés ou plus cadrer le travail ?
Améliorer l’ambiance au travail et les relations humaines ou se focaliser sur la charge de travail ?
...autant de questionnements sur les quels des réponses devront être apportés.

 

Pour répondre à ces questions et donner les moyens aux organisations publiques et privées d’agir là où les employés en ont le plus besoin, Qualisocial a travaillé cette année sur une approche inédite afin d’évaluer l’impact des facteurs de Qualité de Vie et des Conditions de Travail sur la santé, l’engagement au travail et le bien-être. 

 

Les principaux éléments à retenir:

 

- Un désengagement au travail très élevé (53%)

- 67% vont au travail mécaniquement, voire à reculons

- Un français sur 2 ne se considère pas en bonne santé 

- Après 4 années de santé dégradée, la santé et la sécurité au travail devient naturellement le facteur prioritaire des français avec les relations humaines

- 87% considèrent la QVCT comme prioritaire ou importante: leurs attentes concernent avant tout la santé et les conditions de travail

- il y a 2 fois plus d'organisations en croissance parmi celles qui investissent dans la QVCT

 

Sur quels facteurs agir pour obtenir des résultats rapides:
 

- Etre acteur de  la QVCT au quotidien sur son lieu de travail

- Travailler sur l'ambiance et les relations humaines au travail

- Impliquer les collaborateurs dans la stratégie d'organisation et les impliquer dans les prises de décision

- Prendre soin de leur santé à toutes les étapes de l'organisation du travail

- Financer la recherche et la formation sur les leviers d'amélioration de la QVCT

- Contraindre les organisations à une évaluation sur le sujet
 

(*) Pour plus de détails: Télécharger la grande enquête

Pas encore de commentaires