Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 07 / 2022 | 82 vues
Catherine Guibbert / Membre
Articles : 41
Inscrit(e) le 03 / 01 / 2012

Prévention des conduites addictives en milieu professionnel : le réseau Anact-Aract et ses partenaires publient des outils pratiques pour agir

Le milieu professionnel n’est pas épargné par la consommation de drogues ou les comportements addictifs. Les employeurs rencontrent fréquemment des problématiques liées aux conduites addictives de leurs collaborateurs. Comment agir efficacement et prévenir les risques en milieu professionnel ? Pour répondre à cette question, la MILDECA, le réseau Anact-Aract et Association Addictions France, avec le soutien du groupe Vyv et de la MSA publient 3 fiches outils pour aider les organisations à engager une démarche de prévention.

 
Mettre en place une stratégie de prévention et de réduction des risques efficace basée sur la prévention collective et la promotion de la santé représente un double enjeu de santé publique et de santé au travail. Les organisations qui ont à cœur d’agir sur la prévention des addictions ne savent pas toujours quelle méthode adopter. Pourtant, des démarches collectives existent et permettent de progresser, pas à pas, en matière de prévention des conduites addictives.

 
Pour soutenir les dirigeants et responsables de ressources humaines, la MILDECA, le réseau Anact-Aract et Association Addictions France, avec le soutien de leurs partenaires, ont expérimenté en 2020 et 2021 dans 3 pôles régionaux -Centre Val de Loire, Occitanie et La Réunion- un dispositif d’accompagnement de 18 structures employeurs volontaires, invitant à faire le lien entre conditions de travail et prévention des conduites addictives.

 
Ces projets-pilotes ont permis aux entreprises accompagnées de construire une méthode pour établir des diagnostics, mettre en place des actions au sein des structures, créer des outils et favoriser le maintien en emploi des collaborateurs en difficulté avec des addictions. L’expérimentation a montré que plusieurs pistes d’actions peuvent être explorées par les organisations comme : faciliter le dialogue en interne sur le sujet des conduites addictives, mettre en place une approche collective de la prévention, identifier des mesures adaptées pour réduire les contraintes de travail favorisant le développement des addictions (par exemple : stress, isolement…),ou encore renforcer les leviers de prévention.
 

Des ressources pratiques pour passer à l’action


Issus de ces expérimentations, des supports pratiques sont mis à la disposition des organismes qui souhaiteraient à leur tour passer à l'action.
 

  • 3 fiches pratiques pour s’engager dans une démarche de prévention :
     

1/ Réaliser un état des lieux partagé
2/ Identifier les étapes et conduire le projet
3/ Mobiliser les acteurs de la structure
 



Des retours d’expérience encourageants à l’issue de l’expérimentation
 

« La mise en place de la prévention des conduites addictives a permis également un dialogue nourri avec les services de la médecine du travail permettant ainsi d’accompagner au mieux le personnel en demande d’aide. » - PME de l’industrie du bois en Occitanie


« Les échanges avec les autres structures et le partage d’expérience. Les apports autour des conduites addictives étaient indispensables. Être poussés à chercher les solutions en lien avec notre entreprise plutôt que de plaquer une solution pré-faite.» -  Entreprise adaptée en Occitanie


« La démarche m’a permis de prendre conscience que les pratiques addictives n’étaient pas seulement importées par l’agent mais que le travail pouvait également constituer un facteur de risque de consommation nouvelle ou d’accentuation d’une consommation occasionnelle ou régulière. » - Collectivité territoriale en Occitanie


« La participation de tous les acteurs, le partage des orientations l’accès à toutes les informations nécessaires et interaction avec les autres groupes de travail et les actions sont une réelle aide dans notre démarche. » - Organisme de sécurité sociale en Occitanie

 

Pas encore de commentaires