Participatif
ACCÈS PUBLIC
30 / 11 / 2022 | 82 vues
Sylvie Frayssinhes / Membre
Articles : 8
Inscrit(e) le 14 / 08 / 2020

Orange : alerte sur les conditions de travail en unité d’intervention

Décommissionnement du cuivre, développement de l’automatisation et simplification des processus via l’Intelligence Artificielle, qualité de service de bout en bout, impacts de la sous-traitance (…) sont autant de défis à relever pour Orange, mais à quel prix ?

 

Au regard des orientations du domaine boucle locale et intervention, et des transformations structurantes qui en découlent, notre organisation syndicale s’interroge sur la capacité d’Orange à prendre la mesure des accompagnements immédiats indispensables pour les métiers en Unité d’Intervention. Nous réitérons nos alertes auprès de la direction pour qu’elle assure la sécurité et la santé mentale et physique des salariés et mette un terme à la souffrance au travail.

 

En effet, certains métiers, tels que celui de Chargé d’affaires, sont en souffrance depuis plusieurs années. Les recrutements demeurent insuffisants et la charge de travail repose en grande partie sur les équipes en place. Les projets successifs de transformation contribuent à une intensification et une complexification des activités, sources de risques psychosociaux considérables.

 

Pour défendre les conditions de travail en UI, notre fédération exige :

 

  • Des recrutements pour pallier les départs et/ou absences.
  • Une évaluation de la charge de travail et des aménagements adaptés.
  • Une politique de reconnaissance et d’évolution professionnelle ambitieuse. • Un soutien quotidien dans l’organisation du travail (process, consignes…).
  • Une politique de prévention primaire efficace pour détecter au plus tôt les risques inhérents aux métiers de l’intervention.
Pas encore de commentaires