Participatif
ACCÈS PUBLIC
06 / 10 / 2021 | 554 vues
Jean Meyronneinc / Membre
Articles : 157
Inscrit(e) le 29 / 05 / 2008

Nouvelle vague de « démétropolisation » au Ministère de l'Intérieur

Fin 2019, lorsqu'il était à Bercy, Gérald Darmanin avait pris l'initiative de lancer un appel à candidatures auprès des maires désireux d'accueillir des services de la Direction générale des finances publiques (DGFIP), dans le cadre d'un projet gouvernemental de « démétropolisation » des services d'administrations centrales, à hauteur de  6.000 emplois, annoncé à horizon 2026 (la DGFIP devant contribuer à hauteur de 2.500 emplois).

 

Plus de 400 collectivités ont répondu à cet appel. Une première liste de 50 communes a été retenue en janvier 2020 et une seconde de 16 communes supplémentaires en décembre 2020. Les redéploiements de services sont en cours. Désormais ministre de l'intérieur, il vient de décider d'une nouvelle étape dans le mouvement engagé en lançant, la semaine dernière, un appel à candidatures auprès des communes désireuses d'accueillir des services de la Place Beauvau.

 

L'objectif fixé est de 1 500 postes qui devraient être « relocalisés » hors dl'Île-de-France et des métropoles régionales à partir de 2022 et jusqu'en 2025. 

 

Toutes les directions générales du ministère sont invitées à participer à la démarche, principalement les services administratifs. À ce stade des travaux, il est ainsi envisagé de constituer des services d'une quinzaine jusqu'à 230 agents par ville d'implantation. Une même commune pourra accueillir plusieurs services.

 

La date limite pour des candidatures en préfecture est fixée au 15 octobre 2021.

Pas encore de commentaires