Participatif
ACCÈS PUBLIC
09 / 07 / 2021 | 207 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1823
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Le groupe MGEN réaffirme son ADN mutualiste

Le groupe MGEN a tenu ses assemblées générales annuelles à Lyon, les 7 et 8 juillet. Parmi les sujets : le groupe a notamment dévoilé et adopté sa raison d’être.

 

Raison d’être de la MGEN

 

Il y a quelques mois, afin d’inscrire ses engagements dans ses statuts, le groupe MGEN est entré dans une démarche visant à définir sa raison d’être avec ses 10 000 salariés, 3 000 militants, ses adhérents et ses partenaires, totalisant plus de 9 000 contributeurs. Cette démarche est parvenue à son terme lors de ses assemblées générales, avec l’adoption de celle-ci par les près de 600 délégués réunis.

 

Destinée à fièrement affirmer l’ADN mutualiste du groupe MGEN, les forces qui la rassemblent et en cohérence avec son histoire et son avenir, la « raison d’être » guidera la mutuelle dans ses choix futurs et dans le développement d’activités conformes à son identité et à sa vocation, tout en ouvrant des champs d’innovation. La raison d’être éclairera sa stratégie face aux enjeux actuels et futurs, ainsi que ses engagements et ses actes dans la durée.


Lors de ces assemblées générales, la raison d’être a été adoptée et inscrite dans un nouveau préambule de ses statuts.

Elle est accompagnée de quatre principes d’actions :

  • quotidiennement inventer des solutions audacieuses et durables, conciliant solidarités, performances et réponse aux besoins individuels, en mobilisant toutes nos expertises et nos partenaires ;
  • nourrir des relations humaines de proximité pour permettre à chacun d’être acteur de sa santé et de ses parcours ;
  • ouvrir des espaces d’engagement militants aux adhérents et aux collaborateurs et sans cesse enrichir notre dialogue démocratique ;
  • faire de l’éducation et de la prévention les piliers de notre action pour l’émancipation.


Pour Roland Berthilier : « Face à la pandémie, nous avons collectivement redécouvert les richesses et l’utilité sociale d’une mutuelle comme la nôtre. À travers notre raison d’être, nous avons voulu prolonger cette dynamique pour l’inscrire dans la durée, affirmer et communiquer nos valeurs afin de mieux les défendre dans la société de demain ».

 

Matthias Savignac est élu président.

 

Suite aux assemblées générales annuelles, le conseil d'administration du groupe MGEN a élu Matthias Savignac président de la mutuelle.

 

Né en 1974, Matthias Savignac est devenu enseignant spécialisé auprès d’élèves en difficulté dans les zones prioritaires à Grenoble durant les premières années de sa carrière. Il a rejoint la MGEN dès 2007 pour occuper le poste de délégué départemental de la section MGEN de l’Isère.


Devenu administrateur national du groupe MGEN en 2011, puis administrateur délégué en charge des questions internationales en 2013, il a ensuite intégré le bureau national en 2015, pour être plus particulièrement chargé du développement commercial et des relations internationales. Il a été élu vice-président du groupe MGEN en 2019.


Matthias Savignac est également président du réseau Éducation et Solidarité et, depuis 2014, il est délégué aux questions internationales au sein de la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF) et vice-président de l’Association internationale de la mutualité (AIM).

 

Sur proposition de ce dernier, le CA a ensuite désigné Fabrice Heyriès, directeur général.
 

Fabrice Heyriès, directeur général du groupe MGEN, estime : « Issue de son histoire et nourrie de ses convictions, la raison d’être de la MGEN est surtout une boussole pour ses décisions. Désormais inscrite dans ses statuts, elle soutient l’ensemble de ses actions et conforte son plan stratégique. Ligne directrice de ses projets, elle accompagne son plan de transformation. La raison d’être a été rédigée en cohérence avec les orientations du groupe VYV et des entités qui le composent ».
 

>> Vidéo sur la raison d’être de la MGEN : cliquez ici pour la visionner.

 

Évolution des offres et prestations
 

Outre l’approbation des comptes de l’exercice 2020, des rapports de gestion et des modifications des statuts et des règlements mutualistes, des propositions d’évolution ou d’ajustement des offres et prestations (notamment la garantie d'allocation pour invalidité) ont été présentées.

Pas encore de commentaires