Participatif
ACCÈS PUBLIC
30 / 08 / 2022 | 65 vues
Denis Stokkink / Abonné
Articles : 144
Inscrit(e) le 28 / 04 / 2009

La Conférence sur l'avenir de l'Europe, quels enseignements en tirer ?

Quels sont les résultats de cette première expérience de démocratie participative paneuropéenne ?

 

Pour La Solidarité vous propose une note d'analyse sur les recommandations émises par les citoyens, l'accueil que leur ont réservé les différentes parties prenantes et ce que cela signifie pour la suite.

 

Un an, jour pour jour, après son lancement, le rapport final  (*) de la Conférence sur l’avenir de l’Europe a été remis avant l'été  aux trois représentants des institutions européennes. Cette conférence, qui avait consisté en une série de débats ouverts à quiconque voulait participer, était destinée à mieux prendre en compte les aspirations des habitants de l’Union européenne. 

 

Résultat : un agrégat de 49 propositions, déclinées en 320 mesures, portant sur 9 sujets clés dont le changement climatique, la justice sociale, la démocratie et la migration.

 

Alors que rien n’était gagné d’avance, "Pour La Solidarité"  lui reconnaît un bilan satisfaisant.

La Conférence a constitué la première expérience de démocratie participative paneuropéenne de l’Histoire, elle n’avait donc pas la prétention d’être parfaite, mais pourrait marquer le début d’un renouveau démocratique.

 

 Il incombe désormais aux citoyens de se mobiliser pour exiger que ses conclusions soient prises en compte.



LIRE:

 

  (*) la_conference_sur_lavenir_de_le_leurope_-_quels_enseignements_en_tirer.pdf (pourlasolidarite.eu)

Afficher les commentaires

Une multitude de crises, dont les conséquences négatives pour les citoyen‧ne‧s se renforcent les unes les autres, impactent l'Union européenne en cette fin d'été. Confrontée à ces crises énergétiques, sécuritaire, alimentaire et climatique, il est intolérable de voir que celles-ci conduisent à une société à deux vitesses !


Nous ne pouvons accepter qu’une partie de la population s'enrichisse sur le dos de crises qui frappent plus durement les classes moyennes et les plus pauvres. Alors que certaines entreprises font des profits indécents, les petites entreprises et les citoyen‧ne‧s souffrent de plus en plus de la précarité.

POUR LA SOLIDARITÉ - PLS, exige une réponse européenne centrée sur une transition juste, qui aborde ces crises de manière inclusive et s'assure qu'il n'y a pas de gagnant‧e‧s ou de perdant‧e‧s ! C'est la seule manière d'apporter des solutions créatives à ces crises et d’éviter tout « profiteur de guerre ».


Pour assurer le développement durable de nos sociétés, l'Europe doit passer à l’action et mettre en œuvre une réponse collective et solidaire à ces crises. Elle doit protéger ses citoyen‧ne‧s, qui sont confronté‧es de plein fouet aux élévations de prix et aux pénuries.

POUR LA SOLIDARITÉ - PLS entend montrer comment il allie préservation de l'environnement et équité sociale dans ses actions et contribue à la mise en œuvre de cette transition juste !