Participatif
ACCÈS PUBLIC
23 / 03 / 2023 | 80 vues
Eric Chenut / Abonné
Articles : 26
Inscrit(e) le 12 / 06 / 2018

Empreinte mutualiste : les grandes étapes du projet porté par la Mutualité Française

Dans le prolongement des travaux sur la raison d’être de la Mutualité Française adoptée en assemblée générale en septembre 2022, une démarche de définition et de mesure de « l’empreinte mutualiste » a été initiée pour valoriser l’action du mouvement, sa spécificité et son utilité sociale.

 

L’implication des mutuelles dans la mise en œuvre de l’empreinte mutualiste est un levier essentiel de succès de la démarche.

 

Phase 1 : définition du cadre et des indicateurs de l’empreinte

L’enjeu de l’empreinte mutualiste est de mettre en relief la création de valeur sociale, sociétale et environnementale de l’ensemble du mouvement mutualiste, grâce à un panel d’indicateurs pertinents pour le grand public, les relais d’opinions et les pouvoirs publics.
 

Dans cet objectif, la Mutualité Française a mené des travaux en collaboration avec des groupements des trois livres afin de définir ces indicateurs. Au final, 18 indicateurs ont été retenus pour mesurer l’empreinte mutualiste à partir de 2023, chaque indicateur étant relié aux différents territoires d’engagement de la raison d’être.
 

Phase 2 : la collecte des données à partir de mi-mars 2023

Les indicateurs ayant été définis, la collecte des données va permettre d’aboutir à une première mesure de l’empreinte.

Pour réussir cette étape, la mobilisation des mutuelles est déterminante, en particulier pour la remontée des informations ayant vocation à compléter les données disponibles à la fédération. Pour lancer et préparer cette étape, deux réunions d’information sont proposées au Mouvement.
 

  • Vendredi 17 mars 
     

Cette réunion sera consacrée à un point d’information sur les prochaines étapes du projet et une présentation des modalités de la collecte des données nécessaires à une première mesure de l’empreinte, en amont du lancement de ce recueil.
 

  • Mardi 4 avril 

Cette réunion, plus technique, permettra de partager collectivement les réponses apportées aux questions que la collecte pourrait avoir provoquée.

Pas encore de commentaires