Participatif
ACCÈS PUBLIC
18 / 09 / 2023 | 73 vues
Marion Lelouvier / Abonné
Articles : 19
Inscrit(e) le 22 / 04 / 2021

Accompagner la recherche scientifique en santé pour comprendre, prévenir et guérir

La Fondation de l'Avenir accompagne la recherche scientifique en santé pour comprendre, prévenir et guérir...En 2023, la Fondation de l’Avenir poursuit son soutien à la recherche médicale appliquée : elle engage cette année plus de 1,3 million d’euros au développement de 37 projets portés par des centres hospitaliers et des laboratoires académiques, sur tout le territoire français. Tour d’horizon des équipes qui ont retenu l’attention de nos experts.

 

Présidé par le professeur Jean-Jacques Lamaire, neurochirurgien au CHU de Clermont-Ferrand, le conseil scientifique de la Fondation de l’Avenir a finalisé en juillet 2023 un classement des 66 dossiers de candidatures soumis à expertise.

 

L'appel à projets généraliste proposé par la Fondation de l'Avenir pour la recherche médicale appliquée a reçu un large écho auprès des équipes de recherche qui ont répondu avec une plus grande adéquation cette année à nos orientations : 107 lettres d’intention soumises au printemps, seulement 41 hors cadre.

 

Un équilibre délicat a été trouvé parmi des projets de très haute qualité pour répondre à la fois à l’attente de nos donateurs et sélectionner les projets à fort potentiel applicatif.

 

Selon nos principes de gouvernance, le directoire s’est appuyé sur l’avis émis par le conseil scientifique pour retenir les 37 projets qui bénéficieront d’un financement compris entre 35 et 40 000 €.

 

 

Fondation

 

 

En termes de répartition géographique et de nature d’établissement porteur, on retrouve une très bonne représentativité des soutiens dans les territoires : 57% des porteurs de projet mènent leur recherche hors Ile de France. Également, on observe une bonne répartition entre les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU), les autres établissements publics à caractère scientifique et les privés non lucratifs (ESPIC).

 

 Autres marqueurs forts de la campagne 2023 :
 

  • 48 % des lauréats sont des médecins et chirurgiens et 47% des chercheurs en biologie 
  • 43 % des lauréats sont des femmes, soit 16 projets sur les 37 retenus
  • 61 % des lauréats ont moins de 45 ans ; traduisant le dynamisme existant dans le domaine de la recherche en France

 

Comme depuis plusieurs années, les domaines de recherche restent principalement axés autour de pathologies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires et les maladies neurodégénératives. Les nouveautés cette année concernent notamment la prise en charge des troubles liés à l’obésité, avec de l’activité physique adaptée, de la chirurgie de précision, ou l’étude de l’impact du sucre sur les fonctions cognitives des enfants.

 

En termes de tendances et d’approches, on peut également souligner la place grandissante de nouveaux dispositifs miniaturisés (micropuces, analyse microscopique en temps réel) visant à développer des stratégies thérapeutiques dans le cadre d’une médecine de plus en plus personnalisée. On peut remarquer au même titre l’usage accru de biomatériaux dans le domaine de la chirurgie pédiatrique ou cardiaque avec des valves imprimées. Enfin, un développement de la recherche de biomarqueurs sanguins associé à des algorithmes d’intelligence artificielle permet de faire évoluer des outils de surveillance pour des dépistages de plus en plus précoces.

 

L’accompagnement humain est également au cœur des projets, avec des études pilotes pour innover vers de nouvelles pratiques en impliquant usagers, professionnels et aidants dans des démarches de co-construction, pour optimiser les prises en charge et adapter les soins aux patients.

 

Pas encore de commentaires