Participatif
ACCÈS PUBLIC
10 / 12 / 2015 | 1032 vues
robin carcan / Modérateur Contenu
Articles : 1127
Inscrit(e) le 08 / 04 / 2010

Distribution des plis électoraux : un marché de 60 millions d'euros que La Poste (re)distribue si peu en interne

Ils n'ont eu que deux semaines pour distribuer les professions de foi des candidats au premier tour et ils s'activent depuis trois jours pour délivrer le matériel du second tour. « Ils » sont les « postiers », qui doivent assurer ce service décroché après un appel d'offres d'un marché du ministère de l'Intérieur. La Poste est en effet titulaire de ce marché européen d’acheminement et de distribution aux électeurs de la propagande électorale dans le cadre des élections et référendums pour la période 2014-2016. Les élections régionales sont donc incluses dans ce marché, qui va rapporter 60 millions d'euros à l'opérateur postal.

Faute disciplinaire

Mais aucun accord n'a été prévu pour distribuer (cette fois-ci dans les poches) un quelconque « dividende » aux postiers. La rémunération pour distribution de bulletins électoraux a été supprimée depuis la dernière présidentielle, déplore SUD PTT, qui réclame une compensation calculée selon le poids et nombre des plis traités. Selon la CGT-FAPT, la pétition demandant l’ouverture urgente de négociations sur la juste rémunération de ce travail supplémentaire a été largement signée. 

L'argument de la Poste, lui, ne varie pas selon les régions et les élections. En substance, « avec la baisse du volume du courrier, ce matériel peut intégrer la sacoche du facteur sans dépassement de sa journée de travail. Tous les postiers ne peuvent refuser d’effectuer ce travail en raison de l’obligation faite à La Poste d’assurer sa mission d’intérêt général. Le refus est une faute disciplinaire ».

Détournement

SUD PTT Isère évalue qu'une rétribution d'un maximum de dix heures pour les élections régionales sera accordée à condition de justifier d'un dépassement horaire*. Pour le syndicat, qui a déclenché un débrayage dans ce département le 2 décembre dernier, sans prise en compte du surplus de travail des postiers, ça peut ressembler à « du détournement de fonds publics ».

* En 2014, SUD PTT 35 avait obtenu une compensation forfaitaire de 5 heures pour 500 plis (facteur à 2 roues).

Pas encore de commentaires