Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 09 / 2016 | 10 vues
Martin Richer / Membre
Articles : 24
Inscrit(e) le 20 / 02 / 2008

Comment évolue la fonction RH ?

Où va la fonction des ressources humaines (RH) ? Elle est soumise à de fortes critiques, dont certaines sont justifiées.

Le métier de DRH serait-il engagé dans une crise qui le conduirait fatalement à une perte d’influence ? Entre déclinisme RH et angélisme social, la voie est étroite.

Il est incontestable que la fonction RH est soumise à une forte remise en cause. Mais la thèse souvent mise en avant de l’affaiblissement inéluctable de la fonction RH manque d’étayage théorique et surtout de transcription dans la réalité du terrain.

Certes, la société va mal. Oui, l’entreprise est de plus en plus contestée. Or, qui « représente » la société dans l’entreprise ? La fonction RH. Alors c’est elle qui concentre les critiques : haro sur les RH ! Elle ne mérite pourtant pas tant d’indignités et il faudrait retourner ces défis en opportunités : ces trois critiques majeures constituent autant de points d’appui pour les DRH afin de mieux rebondir pour adapter leur fonction aux enjeux de demain.

C’est dans cet esprit que des leviers d’action à l’intention des DRH sont proposés pour contrecarrer les trois principales critiques qui leurs sont adressées :

1. la DRH régalienne : la fonction RH serait engluée dans des tâches essentiellement administratives et de « back-office », peu génératrices de valeur ;

2. la DRH à la remorque : la fonction RH jouerait un rôle de « pompier du social », cantonné à l’accompagnement des changements mais incapable de participer à la définition de ces changements et de s’appuyer sur un dialogue social renouvelé ;

3. la DRH en apesanteur : la fonction RH aurait échoué à nouer un contrat social avec les salariés ; elle a perdu ce qui faisait sa spécificité, la compréhension intime du travail.

Pour chacun de ces trois défis auxquels les DRH sont confrontés, je propose un diagnostic et je suggère quelques axes de progrès pour permettre à la fonction RH de reprendre l’avantage… La fonction RH doit notamment travailler sur la qualité des liens qu’elle entretient avec l’ensemble de ses parties prenantes.

Pour lire cet article, cliquez ici.

Pas encore de commentaires