Ofi AM investissement responsable

 

Bip Bip
ACCÈS PUBLIC
26 / 03 / 2020 | 476 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3645
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Ultimatum de l’intersyndicale de Veolia Eau à l’adresse du directeur général pour sortir de l’attentisme

Hier, l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT et FO de Veolia Eau a adressé une lettre à Frédéric Van Heems, directeur général, pour « exiger une réponse écrite » avant aujourd’hui 16h00 afin de sortir d’une « position attentiste » et d’un « manque de communication » qui génèrent « un climat anxiogène ».


À défaut, l’intersyndicale affirme qu’elle prendra ses responsabilités en déposant un avis de danger grave et imminent, en alertant les DIRECCTE et en médiatisant le fait que le niveau de mobilisation demandé aux salariés va bien au-delà de celui nécessaire à un « maintien du service public de l’eau ». L’intersyndicale considère qu’un « service minimum » permettrait « de mettre en réserve des salariés qui pourraient intervenir, le cas échéant, en cas d’aggravation du nombre de malades mais également et surtout de respecter au maximum les consignes gouvernementales de confinement ».
 

  • Sur un établissement de 1 300 salariés par exemple, 32 % des salariés sont encore amenés à se déplacer.


Il est ainsi demandé au directeur général d’identifier les interventions comme urgentes ou indispensables pour clarifier les consignes transmises et ainsi mettre fin aux « demi-mesures et interprétations de chacun ». L’intersyndicale souligne par ailleurs « l’absence de masques pour les salariés travaillant en station d’épuration ».