Participatif
ACCÈS PUBLIC
05 / 02 / 2018 | 6 vues
Secafi (Groupe Alpha) / Abonné
Articles : 53
Inscrit(e) le 09 / 05 / 2012

Secafi, retenu dans le cadre du 4ème appel à projet du transformateur numérique

Le projet de transformation numérique de Secafi, retenu dans le cadre du quatrième appel à projet (janvier 2018) créé et porté par la Fing et l’ANACT, faisant partie du plan NET « numérique emploi travail » lancé en 2015 par le ministère du Travail. Le transformateur numérique appuie des projets combinant innovation technologique et innovation sociale, en vue d’accélérer des initiatives mettant le numérique au service de la qualité de vie au travail.

D’où est parti le projet de transformation numérique de Secafi ?

De plusieurs constats posés par le cabinet sur l’observation de son environnement et de celui des entreprises :

  • évolution du cadre réglementaire avec les ordonnances Macron fusionnant CE, CHSCT et DP dans le Conseil social et économique et modifient nos conditions d’intervention ;
  • évolution de la demande des comités d’entreprise et CHSCT qu’il accompagne et qui sont à la recherche d’un expert en capacité de conseiller au-delà de la seule technicité ;
  • évolution des entreprises avec de nouveaux modèles de gouvernance et d’organisation qui exigent une plus grande pluridisciplinarité ;
  • évolution des attentes des salariés qui demandent plus d’autonomie et d’intelligence collective.

Secafi a lancé son projet stratégique Secafi 2020 dans lequel le projet de transformation numérique « dès aujourd’hui, préparons demain » s’inscrit, selon trois volets.

Volet 1 : lancement d’une application mobile à destination des élus (représentants du personnel), le réseau AMIS

AMIS est avant tout un réseau social destiné aux représentants du personnel. Son originalité est qu'il sécurise les échanges entre les membres, Secafi jouant le rôle du tiers de confiance. Avec AMIS, les élus peuvent :

  • interagir dans les fils de discussion ;
  • poser leurs questions en sollicitant le point de vue de l’expert qui veille à la bonne qualité de l’information qui circule ;
  • se tenir informé de l’actualité économique et sociale en prenant connaissance des contenus (décryptages, articles, vidéos, etc.) proposés par Secafi.

Volet 2 : lancement d’une application mobile à destination des consultants de Secafi, l’application « Compagnon ».

L’application « Compagnon » vise à fluidifier le travail collectif et à renforcer l’agilité des équipes. Avec l’application « Compagnon », le consultant peut :

  • se positionner sur les nouvelles missions entrantes en ayant accès à une « bourse aux missions » ;
  • rechercher une compétence dans la base de compétences du groupe Alpha intégrant ses filiales (Sémaphores) et ses sous-traitants ;
  • contribuer à la capitalisation et proposer des bonnes feuilles ;
  • rechercher une information dans la base de connaissance de Secafi (Sigma).

Volet 3 : développement d’un nouvel outil de travail collaboratif sur les missions

L’environnement de travail collaboratif et connecté (ETCC) propose plusieurs fonctionnalités :

  • un espace de travail partagé et dynamique spécifique à la mission, permettant aux équipes d’avoir accès à la même information en temps réel et quel que soit l'appareil utilisé (fixe/mobile) ;
  • un « magasin » pour commander des prestations à ses services supports ;
  • un tableau de bord mission pour faciliter la gestion de projets ;
  • un fil de discussion afin de réduire le nombre de courriels et de réserver un espace aux échanges sur la mission.

Pour quels résultats ?

  • Renforcement de l’accès à tous les documents de la mission à jour en permanence.
  • Meilleure efficacité collective.
  • Évolution facilitée vers une mission en mode projet.
  • Demain, mise à disposition d’un espace consacré au client, lui permettant d’interagir avec les consultants de manière plus dynamique.

Pour mener cette transformation numérique, Secafi s’inscrit dans les principes mis en avant dans le cadre de ses interventions :

  • penser la transformation comme une interaction forte entre lieu de travail, outils de travail et pratique de travail ;
  • utiliser le numérique comme un moyen pour faciliter et développer les échanges humains et pas de les remplacer ;
  • proposer des outils collaboratifs progressifs pour que chacun puisse évoluer à son rythme en limitant le plus possible l’ostracisme numérique ;
  • partir de la pratique individuelle pour laisser un arbitrage humain ;
  • intégrer les représentants des salariés le plus en amont en tentant de dépasser la défiance mutuelle ;
  • intégrer une gestion préventive de la donnée individuelle ;
  • communiquer de manière dynamique.

Pour ce faire, Secafi s’appuie notamment sur deux outils et sur une méthode :

  • le concours d’innovations numériques ;
  • l’incubateur : le labo Secafi qui vise à accélérer les projets lauréats du concours pendant une semaine afin de faire émerger des « proofs of concept » (« POC ») ;
  • une méthode de conduite du changement pragmatique fondée sur l’implication des utilisateurs en amont, la concertation avec les IRP le plus en amont possible, l’expérimentation et la pratique professionnelle.
Pas encore de commentaires