Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 12 / 2012 | 6 vues
Emmanuelle Heidsieck / Membre
Articles : 242
Inscrit(e) le 17 / 12 / 2007

Pour un dialogue social loyal

L’annonce d'une nécessaire reconversion très en amont est une période intermédiaire difficile à gérer. Pour Jean-Paul Raillard, directeur général du cabinet Syndex, c'est la clarté du projet qui fait la différence, soit la sincérité des informations transmises par le chef d'entreprise. En cas de difficultés économiques, il y a beaucoup de chemin à faire pour parvenir à un dialogue social loyal de la part des directions. Ce n'est pourtant qu'en dépassant la défiance, voire le mépris, vis-à-vis des salariés que l'on peut gagner en compétitivité.

Le point essentiel à obtenir par les syndicats pour sécuriser les emplois est la mise en place de procédures d'anticipation des difficultés par l'entreprise, en association avec les représentants des salariés.


« Ce serait un grave échec de passer à côté du vrai sujet, soit le fait que l'entreprise est aussi l'affaire des salariés » > L’interview, sur abonnement, de Jean-Paul Raillard.


Prochaines séances de négociation sur la sécurisation de l’emploi : les 19 et 20 décembre.

Pas encore de commentaires