Participatif
ACCÈS PUBLIC
06 / 05 / 2024 | 13 vues
Mireille Herriberry / Membre
Articles : 30
Inscrit(e) le 11 / 12 / 2018

NAO dans la branche AFB : l'urgence est à une refonte des politiques salariales au sein des banques françaises.

FO Banques (et la CTC) ne signeront  pas l'accord NAO 2024 à l’AFB (Association Française des Banques) ratifié par SNB CFE CGC, CFDT et CGT. Au cœur des préoccupations de notre syndicat , la stagnation salariale subie par une grande partie des salariés du secteur bancaire, qui contraste violemment avec les rémunérations exorbitantes de certains cadres supérieurs ou dirigeants.

 

Des géants comme BNP Paribas et Société Générale continuent d'illustrer un écart grandissant, où le nombre de leurs employés millionnaires augmente année après année, tandis que la majorité des salariés voient leur pouvoir d'achat diminuer.


L'augmentation des minima salariaux proposée de 1.9 % est jugée insuffisante face à une inflation de 4.9 % et ne reflète pas les besoins réels des salariés face à la hausse du coût de la vie.

 

De plus, le tassement de la grille salariale accentue les inégalités dans le secteur.


En refusant de signer cet accord, notre organisation syndicale  ne manifeste pas seulement son désaccord mais appelle à la refonte urgente et nécessaire des politiques salariales au sein des banques françaises. Il est essentiel que les bénéfices générés par les banques profitent à tous les salariés qui contribuent chaque jour à leur succès.


Notre syndicat  reste engagé dans la lutte pour une répartition plus juste et plus équitable des richesses au sein du secteur bancaire et continuera à défendre les droits et les conditions de travail de tous les employés du secteur..!

Pas encore de commentaires