Participatif
ACCÈS PUBLIC
20 / 05 / 2020 | 381 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1399
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

À l'heure du déconfinement, un nouvel accord de gestion de la reprise a été signé à la Matmut...

Entretien avec Olivier Ruthardt, directeur général adjoint du groupe Matmut, en charge des ressources humaines et des relations sociales, suite à la signature de l'accord qui vient d'être signé avec la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC sur la gestion de la reprise des activités et des situations rencontrées par les salariés employés par les entités de l'UES Matmut dans le contexte exceptionnel de la pandémie de covid-19.

Sorti du confinement, le groupe Matmut a poursuivi sa démarche de dialogue social en signant un nouvel accord avec trois organisations syndicales représentatives. Quels sont les principaux aspects de l’accord ?
 

Ces derniers mois, le dialogue social a été intense. Cette période inédite a engendré de nombreuses questions sociales et organisationnelles. Il importait donc pour toutes les parties prenantes du groupe de faire le point régulièrement et d'en mesurer les enjeux. Dans ce contexte, nous avons signé différents accords qui ont notamment permis de garantir le maintien intégral des rémunérations pour l’ensemble des salariés, des indemnisations dans le cadre du télétravail, un dispositif solidaire de don(s) ou pose de congés etc. 
 

À l’heure du « déconfinement », il nous a semblé nécessaire d’envisager ensemble les modalités de reprise dans les sites de nos collaborateurs. L’accord signé le 6 mai dernier précise les conditions de retour au travail dans les différents sites, bien que le télétravail soit maintenu et son déploiement renforcé. En effet, la reprise en site se fera de manière progressive et dans le respect de toutes les règles sanitaires indispensables à la sécurité de tous.
 

Ainsi, pour faciliter la reprise, les horaires et les conditions de travail peuvent être aménagés en coordination avec la hiérarchie pour permettre des rotations entre les équipes. Dans tous les cas, l’entreprise a décidé de maintenir l’intégralité des salaires pour les mois de mai et juin, pour l’ensemble des salariés. Nous continuerons évidemment d’ajuster ces différentes dispositions en fonction de l’évolution de la situation.
 

Concrètement, comment cela se passe-t-il pour les salariés Matmut ?
 

Le retour en site a débuté le 11 mai 2020, bien que certains collaborateurs d’agences aient déjà été de retour (en présence unique et sans accueil physique des assurés) depuis quelques semaines. Pour l’ensemble des sites Matmut, toutes les mesures permettant d’assurer la sécurité des salariés (hygiène, organisation du travail, des espaces de travail etc.) ont été mise en place. Les directions, les partenaires sociaux et les médecins du travail avaient préalablement été associés à cette préparation du retour.
 

Ce travail de concert a permis ce retour dans les meilleures conditions pour les collaborateurs. Toutes les règles du « vivre ensemble » sont revues pour assurer le respect de la distanciation physique. Tout le matériel nécessaire pour la parfaite sécurité des collaborateurs est mis à leur disposition : un set de quatre masques, des lingettes, du gel hydro-alcoolique et une gourde ont été remis à chacun.
 

L’organisation du travail a pris la décision de concert entre les managers et les salariés. Afin de permettre la reprise et en prenant la situation de chaque collaborateur en compte, les horaires de travail peuvent être aménagés et des rotations d'équipe mises en place.
 

L’accord ouvre également la possibilité à la mobilité temporaire de certains collaborateurs, pour proposer leurs services au bénéfice d’équipes en ayant exprimé le besoin ou leur permettre de se rapprocher de leur lieu d’habitation.
 

En site, de nombreux aménagements ont été effectués pour garantir la sécurité et la santé des salariés : couloirs à sens unique, mise à disposition de gel hydro-alcoolique à différents endroits, réaménagement des espaces de travail etc. L’objectif est que les collaborateurs qui reprennent en site se sentent en sécurité, pour le bien-être de tous. Le dispositif sera régulièrement réévalué en fonction de l’expérience acquise et des informations sur la situation sanitaire générale.
 

La solidarité continue de s’exprimer envers les collaborateurs ; pouvez-vous nous en dire quelques mots ?
 

Depuis le début de la crise sanitaire, le groupe Matmut a manifesté sa solidarité en externe mais il a également tenu à l’exprimer auprès de ses collaborateurs. Ainsi, les salaires de mars et d’avril et le versement de la participation et de l’intéressement au mois de mai ont été maintenus. L’entreprise a fait le choix de ne pas faire appel aux aides de l’État et le garantir à l’ensemble de ses salariés, quelle que soit leur activité en cette période.
 

Ce nouvel accord renouvelle le maintien intégral des salaires pour les mois de mai et juin 2020 pour l’ensemble des salariés.
 

D’autre part, l’accord précise que, dans la mesure où le temps le permet et en concertation avec leurs managers, nos collègues peuvent suivre les formations nécessaires. Elles pourront également être proposées par le manager, pour le bon exercice de l’activité et/ou le développement des compétences du salarié. Il nous semble important que, pendant cette période, les salariés ne soient pas dans le doute et que la solidarité de l’entreprise s’exerce.

Pas encore de commentaires