Participatif
ACCÈS PUBLIC
18 / 01 / 2021 | 133 vues
Guillaume Buiron / Membre
Articles : 31
Inscrit(e) le 31 / 05 / 2013

Groupe Matmut : 150 euros remboursés pour des rendez-vous chez un psychologue, sans surcoût de cotisation

En France, les souffrances psychologiques sont en hausse, dans le difficile contexte lié à la crise du covid-19. Attentif aux enjeux de santé publique et désireux d’agir, le groupe Matmut met en place un forfait solidaire spécifique « soutien psychologique aux personnes fragilisées » en faveur de ses adhérents en santé : 150 euros remboursés pour des rendez-vous chez un psychologue, sans surcoût de cotisation.

 

Dans le contexte de la deuxième vague épidémique et des mesures sanitaires adoptées (notamment le confinement), les indicateurs relatifs à la santé mentale des Français se dégradent. Tendance à la hausse des états dépressifs, maintien des états anxieux à un niveau élevé etc. Ces conséquences, souvent « invisibles » de la crise inédite que nous traversons sont préoccupantes. C’est pourquoi, dans le prolongement de mesures solidaires déjà prises, le groupe Matmut souhaite agir au soutien de tous les gens en souffrance psychologique.


La mutuelle Ociane Matmut (qui compte aujourd’hui plus de 750 000 personnes protégées par ses offres d’assurance en complémentaire de santé) prend les mesures solidaires suivantes, sans surcoût de cotisation.
 

  • Hausse de la prise en charge des consultations en psychologie

Elle met un forfait solidaire spécifique « soutien psychologique aux personnes fragilisées » à la disposition de l'ensemble de ses adhérents en complémentaire de santé : 150 euros remboursés pour des rendez-vous chez un psychologue.
 

  • Renforcement de l’accompagnement psychologique

Elle renforce son engagement auprès de ses adhérents en santé et étend les conditions d’accès aux services d’accompagnement psychologique fournis par l’assistance de Matmut face au covid-19.
 

Pour la mutuelle Ociane Matmut, le coût estimé de ces nouvelles mesures solidaires pourrait atteindre 5 millions d’euros.

Pas encore de commentaires