Participatif
ACCÈS PUBLIC
19 / 11 / 2020 | 67 vues
Social Nec Mergitur / Membre
Articles : 252
Inscrit(e) le 25 / 11 / 2011

Des agents municipaux parisiens exercent leur droit de retrait pour dénoncer « les dealers qui occupent leur lieu de travail »

La situation met Anne Hidalgo, maire de Paris de Paris. D'ailleurs, celle-ci n'a toujours pas réagi, ce qui est plutôt inhabituel chez elle. Il faut dire que le message envoyé est pour le moins explosif puisque des agents municipaux ont collectivement décidé de cesser le travail pour dénoncer le climat d'insécurité dont ils sont victimes car situés « dans un endroit devenu le territoire exclusif des dealers ».

 

En effet, dans une lettre ouverte envoyée aux élus de la capitale, les agents de la bibliothèque de la Goutte d'Or (XVIIIIe) dénoncent le « quotidien de violence » dont ils sont les témoins avec « bagarres, coups de couteau, vols à l’arrachée, balle perdue fichée dans le montant de la vitrine et pétard ayant atterri dans la bibliothèque », comme le décrit leur courrier qui a été relayé sur le site du syndicat CGT des affaires culturelles de la Ville de Paris (lire ici).

 

Si aucun élu parisien n'a réagi, plusieurs personnalités ont en revanche apporté leur soutien aux bibliothécaires de la Goutte d'Or, à l’instar du fondateur de France Terre d'Asile, Pierre Henry, qui déclare sur son compte Twitter que si « une bibliothèque ferme, c’est une part de nos libertés qui s’envole. Dans n’importe quel autre quartier, la situation supportée par les habitants ferait scandale. Le sujet est difficile ? Oui,c’est bien pour cela qu’il faut le traiter ». Autre réaction sur les réseaux sociaux, celle du collectif d’habitants, Action Barbès qui déclare sa « solidarité avec le personnel de la bibliothèque de la Goutte d'Or, cette situation est intenable pour tous ».

 

Mis en copie de ces tweets, Éric Le Joindre, maire socialiste de l’arrondissent, devrait donc bientôt prendre position. Pour contester le droit de retrait du personnel de la bibliothèque de la Goutte d'Or ? Ce ne serait pas très fluctuat, même franchement mergitur. En attendant, l'établissement semble parti pour rester fermé plusieurs semaines. Voire davantage ?

Pas encore de commentaires