Participatif
ACCÈS PUBLIC
30 / 03 / 2022 | 78 vues
Christine Simon / Abonné
Articles : 36
Inscrit(e) le 19 / 06 / 2019

Accord salarial à la Poste: des revalorisations toutes relatives

À l’issue de plusieurs semaines de négociation et d’ultimes propositions, un accord salarial a finalement été conclu avec la Poste. Celui-ci a été signé par FO, la CFDT, la CFCT, et la CFE-CGC.

 

Loin d'entièrement nous satisfaire, l'accord salarial à la Poste acte cependant la prise en compte partielle de la situation économique que tous les postiers subissent de plein fouet : loyer, énergie, carburant, alimentaire etc. L’augmentation générale des salaires comprise entre 2  et 2,5 %, le complément de rémunération en hausse de 2,5 % et des minima conventionnels revalorisés ne sont qu’une première étape.

 

Grâce à cet accord, nous avons obtenu une clause dite « de revoyure » qui va nous permettre d’examiner l‘évolution de l’environnement économique à partir du second semestre et d’y apporter des réponses concrètes. Cette avancée est décisive car elle nous donne l’occasion de revenir à la table des négociations afin de défendre le pouvoir d’achat des postiers.

 

  • Nous exigerons également l’ouverture d’un accord de mobilité pour mieux compenser les coûts liés aux trajets domicile-travail, quel que soit le mode de déplacement utilisé.

 

Nous continuerons bien entendu de revendiquer le treizième mois pour tous et nous insisterons encore sur la compensation due aux fonctionnaires pour la perte de leur pouvoir d’achat, consécutif au gel du point d’indice. Notre signature au bas de l'accord de 2022 n’accorde pas pour autant un blanc-seing à la Poste et notre fédération reste mobilisée pour l’amélioration des conditions de travail des postiers.

Pas encore de commentaires