Participatif
ACCÈS PUBLIC
29 / 10 / 2021 | 118 vues
Edwin Liard / Membre
Articles : 9
Inscrit(e) le 28 / 02 / 2020

Soutien au pouvoir d'achat et recrutement : accord de sortie de crise chez Safran

Un accord de sortie de crise soutenant le pouvoir d'achat des salariés a finalement été signé par FO, la CFDT et la CFE-CGC chez l'équipementier aéronautique.
 

Pour notre organisation syndicale, le développement de l’emploi sur le territoire français, l’investissement sur les sites industriels et la charge des sites Safran en France afin de pouvoir lutter contre les sites à bas coût sont des objectifs ambitieux que l’équipe de FO Safran a su revendiquer et contracter via un accord de sortie de crise qu’elle vient de signer.
 

Alors que le décollage du trafic aérien a 12 à 18 mois de retard, les signataires ont convenu de mesures permettant de soutenir le pouvoir d’achat des salariés tout en intégrant la possibilité pour le groupe d’exceptionnellement adapter certains accords de groupe au regard de la situation mondiale et surtout de son activité.
 

Principales dispositions de l'accord signé :

  • de réelles augmentations de salaires en 2022, grâce à une enveloppe pouvant aller jusqu’à 3 % de la masse salariale ;
  • un supplément de participation de 0,5 % versé en 2022 ;
  • la garantie d’une enveloppe minimale de 2,5 % de la masse salariale pour les sociétés les plus en difficulté ;
  • l’augmentation des effectifs en France: création de 1 000 emplois en 2022 et 1 000 emplois en 2023, en plus des départs prévus ;
  • l’accueil de 2 300 alternants par an ;
  • de la charge et des investissements pour nos usines en France ;
  • l’engagement de Safran à limiter les dividendes au regard des efforts consentis par les salariés ;
  • la garantie d’un 13e mois intégral pour les salariés en APLD ;
  • une clause « d’espérance » afin de permettre d’améliorer le partage de richesses produites après le retour des bons résultats.
Pas encore de commentaires