Participatif
ACCÈS PUBLIC
02 / 02 / 2021 | 59 vues
Eric Gautron / Membre
Articles : 18
Inscrit(e) le 25 / 07 / 2014

Le SNFOCOS pour la reconnaissance des membres du personnel de la Sécurité sociale comme travailleurs de deuxième ligne

En novembre 2020, la concertation portant sur la reconnaissance des travailleurs dits de la « deuxième ligne », c’est-à-dire particulièrement mobilisés au cours de la crise sanitaire, a commencé.

 

Les partenaires sociaux ont été auditionnés puis la mission Erhel-Moreau-Follenfant a défini le périmètre des métiers indispensables à la continuité de la vie économique et sociale, mi-décembre (dans un groupe de travail sanitaire). Ainsi, quatorze secteurs ont été identifiés, parmi lesquels l’agriculture, le commerce, la propreté, les transports et l’aide à domicile. Ensuite, les travaux doivent permettre de sélectionner plus finement des métiers dont on espère une revalorisation salariale et une amélioration des conditions de travail dans ces secteurs.

 

Le SNFOCOS (syndicat Force Ouvrière représentant les salariés de la protection sociale collective) rappelle que la Sécurité sociale a plus que jamais joué son rôle d’amortisseur de crise sociale. Malgré la pandémie, le confinement et les difficultés rencontrées par les salariés, ceux-ci (toutes branches confondues) ont tenu bon et ont assuré leurs missions de service public. Ils en ont d’ailleurs été largement félicités par les pouvoirs publics, jusqu’au plus haut sommet de l’État.

 

Aujourd’hui encore fortement mobilisée, la Sécurité sociale est au chevet des entreprises et des assurés et assure une nouvelle mission de crise confiée par l’État avec le « contact tracing ». Le SNFOCOS et la confédération Force Ouvrière demandent donc naturellement et justement l’ajout du secteur de la Sécurité sociale parmi les secteurs déjà sélectionnés comme ceux de « la deuxième ligne » dans le cadre des négociations avec les pouvoirs publics.

Pas encore de commentaires