Participatif
ACCÈS PUBLIC
08 / 06 / 2018 | 2 vues
Laurence Tribillac / Membre
Articles : 12
Inscrit(e) le 09 / 07 / 2008

La MFP s’ouvre à de nouveaux opérateurs non lucratifs et trace sa feuille de route politique pour les mois à venir

Réunis le 7 juin pour leur assemblée générale annuelle, les délégués MFP viennent d’adopter l’ouverture de l’union politique mutualiste aux opérateurs protégeant le personnel des services publics et relevant du monde non lucratif.

« Ce vote est un signe fort et avant tout la traduction du contexte de profondes mutations de l’environnement de la protection sociale et des alliances entre familles de complémentaires. Il était impératif pour la MFP de tracer ses nouvelles perspectives politiques et la question de son ouverture au jardin non lucratif s’est naturellement posée.», rappelle Serge Brichet.

En effet, en vue de renforcer ses capacités à porter un discours politique fort et partagé au service de la protection sociale des agents publics relevant des trois versants de la fonction publique, la MFP planche depuis plus d’un an sur son avenir dans le cadre de la réflexion stratégique MFP Horizon 2020.

Une ouverture inédite

Inédite dans le mouvement mutualiste, cette ouverture s’inscrit dans les premières adaptations statutaires nécessaires pour porter cette ambition. Une première candidature sera prochainement examinée par le comité d'agrément : celle du pôle des fonctions publiques d’AG2R-La Mondiale qui regroupe quatre entités mutualistes de livre 2 et couvre quelque 225.000 bénéficiaires.

Un premier rendez-vous politique en septembre

Lors de son discours de clôture, le président a annoncé l’organisation d’un prochain événement de la MFP dès cet automne : «.Nous voulons marquer un temps fort de la nouvelle ère MFP en engageant une démarche de travail structurante visant notamment à mettre en lumière les fragilités sociales des agents publics.».

Pas encore de commentaires