Participatif
ACCÈS PUBLIC
29 / 11 / 2013 | 6 vues
Françoise Gauchet / Membre
Articles : 166
Inscrit(e) le 07 / 05 / 2008

Le bilan sans concession de la médecine de prévention au Ministère de l'Économie et des Finances

Agressions, RPS, souffrance au travail : des phénomènes en progression dans les services financiers.

C'est bien le constat qui ressort du bilan 2012, établi par la médecine de prévention et qui a été présenté aux fédérations syndicales de Bercy il y a quelques semaines....

Notre fédération, tout en soulignant la qualité de ce rapport, n'a pu que constater que les agressions (verbales et physiques, en particulier dans les services d’accueil du public), les risques psychosociaux (RPS), la souffrance au travail, l’épuisement, les « burn-out » dont les agents sont victimes sont malheureusement en progression et les médecins de prévention sont toujours aussi nombreux à en témoigner. Ils évoquent, une fois de plus, le lien entre cette souffrance, les restructurations, les objectifs de « rentabilité », les réductions d’effectifs, de moyens et l’organisation du travail.

  • Nous avons encore une fois déploré le nombre de suicides (26 en 2012).

Seules 38 % des préconisations des médecins de prévention concernant les aménagements de postes sont suivies d’effet. Les refus doivent être motivés par l’administration et communiqués aux CHSCT, ce qui est encore rarement le cas.

Les visites de reprise et de pré-reprises des agents qui réintègrent les services après un congé de longue maladie (CLM) ou de longue durée (CLD) sont trop peu nombreuses. La raison essentielle est l’important « turn over » du personnel au sein des services de RH.

Afin d’améliorer le dispositif, FO Finances estime nécessaire de poursuivre la formation des services de RH à la médecine statutaire (gestion des CLM, des CLD, comités médicaux, commission de réforme…) qui avait eu des répercussions positives en 2005 et en 2008.

Pour fiabiliser les données relatives aux maladies professionnelles et aux accidents, il faut harmoniser les formulaires remplis par les services de RH et les médecins de prévention en particulier pour les accidents qui ne sont pas toujours signalés aux médecins de prévention et encore moins aux CHSCT.

Pas encore de commentaires