Participatif
ACCÈS PUBLIC
27 / 11 / 2012
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1823
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

La répartition régionale des 100 000 emplois d'avenir et les conditions de leur mise en œuvre

Deux circulaires très détaillées ont été adressée en début de mois par la DGEFP (Direction générale à l'emploi et à la formation professionnelle) aux préfets de région et aux directeurs départementaux et régionaux des entreprises, de la concurrence, de la consommation,du travail et de l'emploi, pour préciser les modalités de mise en œuvre du dispositif ainsi que la réparttion régionales des emplois et des enveloppes financières.

Il est ainsi rappelé que sur les 100 000 emplois d'avenir prévus dans le projet de loi de finances pour 2013, 6 000 emplois sont dédiés aux emplois d'avenir professeur « qui feront l'objet d'une programmation ultérieure du Ministère de l'Éducation nationale et du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt ».

Hors Éducation nationale et hors « réserve » de 9 000 emplois d'avenir pour les territoires ultramarins, 85 000 emplois font donc l'objet d'une répartition par région sur la métropole.

Ainsi, à titre d'exemple :
  • 14 003 seront créés en région Île-de-France
  • 7 744 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
  • 7 197 en Rhône Alpes,
  • 7 647 en Nord-Pas-de-Calais,
  • 4 423 en Languedoc Roussillon,
  • 4 275 en Aquitaine...

Un suivi qualitatif et quantitatif de la mise en œuvre du dispositif sera régulièrement effectué et un point d'étape est d'ores et déjà prévu pour la fin du premier trimestre 2013, en vue d'éventuels ajustements...
Pas encore de commentaires