Participatif
ACCÈS PUBLIC
06 / 11 / 2012 | 13 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3953
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

La CFE-CGC met fin à son service d’assistance psychologique

Fin septembre 2012, la CFE-CGC n’a pas reconduit le contrat qui permettait depuis 12 ans à chacun de ses adhérents de bénéficier de l’ assistance psychologique à distance 24h/24, 7j/7 des psychologues du cabinet Psya. Il appartient désormais à chaque fédération ou syndicat de la CFE-CGC de contractualiser avec un prestataire spécialisé pour garantir la continuité d’un service qui était facturé 100 000 euros par an.

Syndicats et directions ne peuvent plus aujourd’hui se contenter d’un simple numéro d’assistance dont le coût apparaît de plus en plus disproportionné eu égard au très faible taux d’appels.

Au risque de se faire taxer d’alibi, le service doit s’intégrer dans une approche globale et personnaliser le lien avec les appelants. C’est bien pourquoi la CFE-CGC Unsa de France Télécom Orange a toujours privilégié sa ligne Azur SOS Salariés, que le syndicat gère depuis 2009 avec des moyens 100 % internes. S’il vaut mieux ne plus compter sur un décrochage en cas d’appel de nuit, cette ligne reste une excellente tête de gondole. C’est un numéro « un peu fourre-tout » reconnaît volontiers le syndicat, ce qui illustre une tendance > Assistance psychologique de premier secours et plus si affinités - Dossier sur abonnement.

Pas encore de commentaires