Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 01 / 2020 | 89 vues
Pascal Lelièvre / Membre
Articles : 17
Inscrit(e) le 08 / 06 / 2011

Réforme de la formation : accord de la branche de la mutualité sur l'alternance

Le 13 décembre 2019, l'Association nationale des employeurs de la mutualité (ANEM) a signé un avenant à la convention collective de la mutualité sur le dispositif Pro-A avec l'ensemble des organisations syndicales représentatives. Signé à l’unanimité, cet accord illustre la mobilisation des partenaires sociaux de la branche de la mutualité pour mettre la réforme de l’alternance rapidement en œuvre.
 

L'ANEM et l’ensemble des organisations syndicales représentatives de la branche (CFDT, CGT, Force ouvrière, CFE-CGC) ont signé un avenant à la convention collective de la mutualité relatif à la reconversion ou promotion par alternance (Pro-A), le 13 décembre 2019. Cet accord collectif établit notamment la liste d’une centaine de certifications professionnelles éligibles au nouveau dispositif créé par la réforme de la formation professionnelle, entrée en vigueur le 1er janvier 2019.
 

Pour mémoire, la reconversion ou la promotion par alternance a pour objectif de permettre à un salarié en CDI de changer de métier ou de profession ou de bénéficier d'une promotion sociale ou professionnelle par des actions de formation ou la validation des acquis de l'expérience. Une ordonnance du 21 août 2019 prévoit que les branches professionnelles définissent les certifications visant à accompagner la « forte mutation de l'activité » et prévenir le « risque d'obsolescence des compétences » dans un accord de branche.
 

Fortes mutations
 

En préambule de l’avenant du 13 décembre 2019, les partenaires sociaux se déclarent « conscients de l’importance de rendre le dispositif dans les meilleurs délais efficient ». Pour la présidente de l’ANEM, Marie-Pierre Le Breton, « cet accord illustre la mobilisation de la branche de la mutualité pour permettre aux salariés mutualistes de bénéficier du nouveau dispositif le plus rapidement possible ». Cette signature « témoigne également de l’attention que les employeurs de la mutualité portent à l’accompagnement des salariés mutualistes dans un contexte de fortes mutations ».
 

La mise en œuvre concrète des certifications éligibles à la Pro-A est désormais suspendue à la décision d’extension de l’avenant par le Ministère du Travail, conformément aux dispositions de l’ordonnance du 21 août 2019.
 

« Les pouvoirs publics se sont engagés à examiner les accords sur la Pro-A selon une procédure accélérée. Nous sommes donc confiants et espérons que la branche de la mutualité pourra rapidement proposer ces nouveaux parcours de formation à ses salariés », rappelle Marie-Pierre Le Breton.

Cliquer ici pour en savoir plus.

Pas encore de commentaires