Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 03 / 2023 | 102 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1823
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Mutualité Française : de sérieuses réorganisations en vue…

Nous avons régulièrement, dans ces colonnes, fait état des évolutions  du paysage  mutualiste au  regard des nombreux rapprochements, regroupements ou fusions de mutuelles intervenus au fil des ans, le processus s’étant accéléré ces dernières années compte tenu des nouvelles obligations réglementaires exigées, dans un contexte de concurrence dans le domaine santé/prévoyance de plus en plus exacerbé.

 

Les chiffres sont édifiants. Alors que la Mutualité Française (FNMF) comptait dans ses rangs près 1.200 mutuelles en 2006, elle en fédère actuellement  autour de 460 …. c’est dire !

 

A l’évidence, tous ces bouleversements ne pouvaient être sans conséquence, tant en terme financier (la FNMF a ainsi pu constater une baisse de l’ordre de 40% de ses ressources en 10 ans) , que sur son  rôle, ses missions et son organisation, et depuis un certain temps les instances de la Mutualité Française s’étaient penchées sur le sujet , la situation nécessitant à l’évidence de redéfinir son action sur de nouvelles bases.

 

Le Conseil d’administration de décembre dernier  a donc adopté un nouveau projet d’entreprise  en se fixant  comme objectif un retour à l’équilibre financier à horizon 2027 et s’est  prononcé pour  une baisse progressive des effectifs sur cette période….l’idée étant de resserrer l’organisation de la fédération et de recentrer son action sur trois axes stratégiques : l’influence, l’animation du mouvement et la promotion de l’engagement, et l’innovation.

 

Dans ce contexte, le plan social présenté  pour les tout prochains mois par la Direction dès le 14 février au CSE n’a pas manqué de susciter de vives réactions des organisations syndicales représentatives (CFDT, CFE-CGC et Sud Mutualité) , compte tenu tant de la soudaineté de l’annonce que de l’ampleur d’une réorganisation qui va semble-t-il concerner  l’ensemble des fonctions , et l’importance du PSE ( dont les conséquences pourraient porter sur 60/80 licenciements, en fonction des départs volontaires ou selon les options qui seront retenues)

 

La procédure de consultation du personnel est désormais engagée depuis quelques jours… l’objectif de la direction étant  de la boucler dès le mois de juin  pour une mise en oeuvre  avant l’été… !!

 

Nul doute que ce dossier retiendra l’attention de tous les acteurs concernés , car en l’état ce serait près d’un quart des effectifs de la Mutualité Française qui serait affecté par ces « réorganisations » et nul doute chacun veillera à ce que l’impact de celles-ci sur la diversité des services apportés ne pénalisent pas, notamment les petites mutuelles qui sont, en l’état, plutôt interrogatives…

 

Pas encore de commentaires