Participatif
ACCÈS PUBLIC
06 / 09 / 2023 | 227 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1807
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Le taux d’absentéisme dans le secteur privé reste en progression constante…

C’est qui ressort de la nouvelle étude menée pour la 5ème année  par WTW (*)…dans le prolongement de nombreuses enquêtes menées ces derniers mois sur le sujet…tant dans le secteur privé que dans la Fonction Publique (**) et dont les résultats publiés ces jours-ci  (qui découlent  des observations réalisées sur l’année 2022) confirment d’une manière générale cette tendance.

 

Que retenir de cette dernière étude ?

 

  • Une nouvelle  hausse de  l’absentéisme des salariés français du secteur privé , le taux d’absentéisme  ayant atteint  sur l’année 2022 : 5,3%, en hausse de 9,2% par rapport à l’année précédente….soit une  augmentation de 35,4% depuis 2019
  •  96% des arrêts sont dus à la maladie. Les accidents de travail, de trajet et les maladies professionnelles représentent seulement 4% des arrêts, mais ils contribuent pour près de 14% à l’absentéisme, compte tenu d’une durée d’absence plus de 3 fois plus longue (67 jours contre 18 jours pour la maladie).
  • Les 4% des arrêts dépassent 90 jours, représentant près de la moitié de l’absentéisme, 58% sont de très courte durée (< 7 jours).
  • Une  très forte progression du nombre de salariés qui s’arrêtent : +24%
  • De nouveaux secteurs d’activité et catégories socio-professionnelles impactés par l’absentéisme…il touche désormais les sociétés de services et d’ingénierie en informatique, la finance et l’assurance, ainsi que les cadres et les professions intermédiaires, qui étaient jusque-là plutôt épargnés par ce phénomène.
  • La nature du contrat de travail a semble-t-il une grande importance sur le taux d’absentéisme : il est de 2,5% chez les travailleurs en CDD, soit 2 fois moindre que chez ceux en CDI (5,5%).
  • Des situations très diverses selon les régions : Le Grand Est reste la région la plus touchée, avec le taux d’absentéisme (6,8%, en hausse de 9%), la prévalence (47,65% des salariés ayant eu au moins un arrêt dans l’année) et la fréquence les plus élevés (1,87 arrêt par salarié). Les Hauts de France (taux d’absentéisme de 6,4%, en hausse de 8%) et la Bourgogne Franche-Comté (5,9%, en hausse de 7%) se situent respectivement à la deuxième et troisième place parmi les régions les plus impactées par l’absentéisme.

 

(*) Pour plus de détail 

 

(**) A lire  sur le sujet :

- L'étude de l’Observatoire sur l'absentéisme dans le Secteur Public réalisée chaque année par WTW France et la CNRACL, la caisse de retraite des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers : L’absentéisme pour maladie ordinaire et accident de travail a progressé de 9 % en 2022 dans la Fonction Publique territoriale | Miroir Social

- L’observatoire AXA :

L'observatoire de l’absentéisme d'AXA France (axa-assurancescollectives.fr)

-Enquête IFOP/Diot-Siaci :

Dans une enquête croisée avec l’IFOP, le groupe Diot-Siaci révèle une hausse du taux d’absentéisme chez les salariés en 2022 dans tous les secteurs d’activité - Diot Siaci

-Baromètre AG2R-La Mondiale :

Résultats du 14e Baromètre de l’Absentéisme® et de l’Engagement Ayming - AG2R LA MONDIALE - presse AG2R LA MONDIALE

-Etude WTW sur le secteur public :

Absentéisme Secteur Public : Quelles tendances observées en 2022 ? – WTW - WTW (wtwco.com)

 

 

Pas encore de commentaires