Participatif
ACCÈS PUBLIC
05 / 10 / 2015 | 7 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3976
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Faire du concept d’entreprise libérée autre chose qu’une idéologie managériale supplémentaire

« Il est révolu le temps où l’on se posait la question de savoir si un manager rentrait dans la catégorie des leaders ou dans celle des experts. L’essentiel désormais est qu’il soit capable d’analyser le travail avec son équipe pour créer les conditions d’un échange construit sur les pratiques des uns et des autres. Ce n’est pas totalement naturel pour des managers formés à démultiplier des objectifs, les référentiels de qualité et à la tenue de tableaux de bord. Rendre le travail explicite, décrire et analyser une activité, impliquer le collectif : cela s’apprend », considère Étienne Forcioli Conti, président de Plein Sens, un cabinet spécialisé dans l’analyse du travail et la conduite du changement fondée sur la rénovation du dialogue social.

Retrouvez son interview complète qui souligne en quoi le concept d’entreprise libérée peut être autre chose qu’une idéologie managériale supplémentaire.

Pas encore de commentaires