Participatif
ACCÈS PUBLIC
01 / 03 / 2012 | 40 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4105
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Flicage : Ikea lance son enquête et met les personnes concernées en disponibilité

Le Canard enchaîné a révélé des courriels échangés entre des cadres d’Ikea et des officines privées de sécurité afin d'obtenir des informations issues du fichier policier Stic sur des employés et des clients. Le groupe affirme dans un communiqué prendre « la parution des ces accusations très au sérieux » et annonce avoir lancé une « enquête avec l’aide de conseillers indépendants ». Le tout en ajoutant que « par respect de la présomption d’innocence, les personnes concernées sont mises en disponibilité durant ces investigations ».

  • « Une direction a tout à perdre à surveiller un salarié soupçonné d’un comportement déviant sans l’en informer ».

Retrouvez, sur abonnement, l’interview de Paul-Olivier Gibert, président de l’AFCDP (association française des correspondants à la protection des données à caractère personnel) que nous avions publiée au moment où Renault avait licencié, après enquête interne, trois de ses cadres pour des faits d'espionnage qui s’étaient rapidement dégonflés...>

Pas encore de commentaires