Participatif
ACCÈS PUBLIC
02 / 07 / 2015 | 1 vue
Françoise Gauchet / Membre
Articles : 166
Inscrit(e) le 07 / 05 / 2008

Bercy : encore 10 départements sans médecin de prévention

L’administration affiche un maintien du taux de couverture de la médecine de prévention dans les ministères économique et financier (MEF) et annonce un frémissement dans le recrutement : Bercy redeviendrait attractif. Nous attendons d’en avoir la confirmation.

Pour l’instant, les besoins sont encore loin d’être couverts !

Nous continuons à réclamer le recrutement de médecins de prévention dans les 10 départements qui en sont dépourvus et dans les 40 départements en déficit de médecins...

Événements marquants du premier trimestre 2015 : deux médecins ont été recrutés dans les départements des Bouches-du-Rhône et de la Seine-Saint-Denis et deux médecins de prévention ont pris leur retraite (1 en Loire-Atlantique et 1 qui couvrait l’Ariège, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Garonne).

Recrutement de « médecins collaborateurs »

Le ministère fera appel à des « médecins collaborateurs », tel que le prévoit le décret du 27 octobre 2014. Pendant 4 ans, ces médecins officieront sous le tutorat d’un médecin de prévention expérimenté. Bien évidemment, ils ne pourront exercer seuls dans les départements dépourvus de médecins de prévention. Ils seront essentiellement formés dans les départements les mieux pourvus en médecins de prévention. En espérant les recruter une fois l’obtention de leur qualification. À ce stade, nous avons plus d’interrogations que de réponses.

Infirmières

Nous avons dénoncé la baisse régulière du nombre d’infirmières : les départs en retraite ne sont pas remplacés. Pour notre ministère, il est clair qu’elles subissent une partie des suppressions d’emplois de la sous-direction.

Point sur les cabinets médicaux : dans le cadre de la révision de la cartographie des centres médicaux, il a été décidé de garantir un même niveau de qualité de surveillance médicale à tous les agents et de bonnes conditions d’exercice aux services de médecine de prévention au regard de l’installation immobilière et des équipements fournis. Une enquête au sein de tous les centres médicaux a permis d’évaluer la situation des équipements et de définir un équipement type qui nous a été présenté. Il permettra également de remplacer le matériel obsolète déjà installé.

Revendication FO finances satisfaite : la mise en place d’un plan triennal consacré au financement de la mise à niveau des 189 centres médicaux. Un point positif qui devrait favoriser, nous l’espérons, les recrutements tant attendus de médecins de prévention.

Pas encore de commentaires