Participatif
ACCÈS PUBLIC
25 / 09 / 2010 | 3 vues
Xavier De Mazenod / Membre
Articles : 2
Inscrit(e) le 03 / 12 / 2007

Twitter est majoritairement opposé à la réforme des retraites

Pour la première fois en France, Adverbe et le cabinet Inférences ont employé leur outil DoxoWeb pour analyser l’opinion de Twitter, sur un thème brûlant de l’actualité : la réforme des retraites.

Depuis plusieurs années, le réseau de microblogging Twitter est utilisé aux États-Unis pour réaliser des enquêtes d’opinion sur des personnalités politiques, des marques, des sorties de films ou de disques.

Les « tweets » (messages sur Twitter) envoyés spontanément par les internautes se sont révélés des outils très fiables d’analyse et de prédiciton, généralement en accord avec les sondages classiques.

Près de 1 000 « tweets » ont été extraits entre le 30 août et le 17 septembre, soit une semaine avant et après la première mobilisation syndicale du 7 septembre dernier.

Les signaux émergents des « tweets » sont à nette dominante négative : registres de la colère et du conflit, du danger et de l’anxiété, ainsi que de l’immoralité (caractère inique de la réforme).

La présence remarquable du vocabulaire de la mobilisation et du conflit ainsi que la référence dominante aux syndicats dans le vocabulaire politique indique que le réseau Twitter est plutôt en accord avec les revendications antigouvernementales.

Pas encore de commentaires