Participatif
ACCÈS PUBLIC
19 / 11 / 2020 | 73 vues
Christian Oyarbide / Membre
Articles : 4
Inscrit(e) le 23 / 05 / 2020

La Sécurité sociale au cœur de la démocratie

Sécurité sociale et démocratie : ces deux concepts n’ont apparemment rien à voir l'un avec l'autre. Un mécanisme étatique de remboursement de frais médicaux pour la partie la plus visible de son activité pour la première et un concept politique, voire un idéal, dans lequel le pouvoir appartient au peuple pour la seconde.

Secu

 

Pourtant, dans ce livre à multiples entrées, les auteurs (*) proposent de confronter la Sécurité sociale telle qu’elle fonctionne aujourd’hui aux objectifs de ses fondateurs, dont l’ambition était d’instaurer une démocratie sociale, socle de la démocratie tout court.
 

Après un rappel des grandes étapes de l’évolution de la Sécurité sociale depuis sa fondation en 1945 à nos jours et une brève présentation de systèmes de protection sociale existants dans d’autres pays, le livre donne la parole à ceux qui ont été ou sont aux commandes.
 

Des acteurs majeurs des dernières décennies ont été interrogés : ils apportent un éclairage édifiant sur les tensions qui dessinent la Sécurité sociale d’aujourd’hui. Dans le même esprit d’ouverture, marque de fabrique du Cercle Vivienne, des dirigeants actuels d’organismes de protection sociale complémentaire ont été invités à exprimer leur vision du futur, en totale liberté.


Enfin, l’ouvrage propose six scénarios (parfois provocateurs) au lecteur de ce que l’évolution du système français de protection sociale, notamment de l’articulation entre régimes obligatoires et complémentaires, pourrait être.
 

Ce livre ouvre des pistes de réflexion multiples dans lesquelles ceux qui ont en commun de souhaiter mettre (ou remettre) la protection sociale au coeur de la démocratie se retrouveront.

 

(*) Ont contribué : Gaby Bonnand, Quentin Bériot, Etienne Caniard, Arnaud Chneiweiss, Pierre François, Bruno Gabellieri, Gilles Johannet, Stéphane Junique, Jean-Claude Mallet, Philippe Mixe, Jacques Nozach, André Renaudin, Jean Sammut, Djamel Souami, Jean-François Tripodi et Guy Vallancien.

Pas encore de commentaires