Participatif
ACCÈS PUBLIC
18 / 06 / 2024 | 26 vues
Laurent Rescanieres / Membre
Articles : 20
Inscrit(e) le 30 / 05 / 2022

La dérogation de l’Autorité de la concurrence pour l’acquisition des magasins Cora et Match par Carrefour  suscite de vives inquiétudes

Depuis l’annonce du rachat de Cora et Match par Carrefour en juillet 2023, aucune information sur la vente définitive n’était encore parue, situation due notamment à l’attente de la décision de l’Autorité de la Concurrence.

 

Le 7 juin 2024, l’Autorité a publié un communiqué actant par dérogation la vente définitive dès le 1er juillet des magasins à Carrefour.

 

La FGTA-FO s’inquiète de cette décision temporaire qui pourrait évoluer lors de la décision définitive d’autorisation de concentration comme vu récemment dans le dossier Casino. En effet, 23 magasins Casino ont dû être revendus par Intermarché à Carrefour à la suite de la décision définitive de l’autorité de la concurrence.

 

La décision définitive sur l’analyse des effets concurrentiels de l’opération est en principe attendue pour le 2e semestre 2024, voir 1er semestre 2025.

 

Lors du CSE Central extraordinaire du 10 juin ou l’information a été communiquée, nos  élus ont demandé et obtenu la désignation d’un expert-comptable.

 

Et les salariés dans tout ça  ?

 

Après avoir passé un été 2023 sous le coup de l’annonce de la vente de leurs magasins, c’est un second été plein d’incertitude que les salariés vont devoir vivre. Les magasins Cora et Match pourront être transformés dès juillet par Carrefour. Qu’arrivera-t-il si certains magasins ne peuvent être finalement repris par Carrefour  ? Ils seront revendus à une autre enseigne ou bien fermés  ?

 

Notre organisation syndicale  dans ces différentes enseignes seront vigilants quant à l’évolution du dossier et feront tout pour que l’emploi soit préservé à minima aux conditions sociales et salariales actuelles. Elle veillera que soient respectées la santé et les conditions de travail des salariés.

Pas encore de commentaires