Participatif
ACCÈS PUBLIC
06 / 07 / 2023 | 235 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1823
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

La MGEFI entend construire un plan de développement d’ouverture à d’autres versants de la fonction publique

Dans le contexte actuel, avec en toile de fond une réforme du financement de la protection sociale complémentaire des fonctionnaires bien loin d'être finalisée sous ses différents aspects (notamment sur la prévoyance et la dépendance) et qui continue de susciter de vives interrogations, Bruno Caron, Président de la MGEFI, a bien voulu faire le point et  répondre à mes questions....

 

Votre Assemblée générale a eu lieu fin juin, quels ont été les temps forts de ce moment important pour la démocratie mutualiste de votre mutuelle ?

 

En effet les 28 et 29 juin à Nîmes a eu lieu la 26e Assemblée générale de la Mgéfi, cet événement a rassemblé près de 180 délégués qui militent à travers toute la France métropolitaine et dans les DROM. Cette AG a été l’occasion de faire un point sur notre affiliation à la SGAM Matmut, effective depuis le 1er janvier 2023.


Notre souhait d’intégrer la SGAM était de permettre le développement de la Mgéfi, sur le champ de la fonction publique en santé et en prévoyance et de proposer une offre à 360°. Aucune entité ne représentait la Fonction publique au sein du Groupe Matmut en santé et prévoyance, la Mgéfi a donc naturellement trouvé toute sa place.


Après six mois de d’affiliation, nous sommes très satisfaits des premiers travaux qui ont pu voir le jour. Nos échanges sont de bons niveaux et répondent à nos ambitions communes. Nous avons ainsi partagé avec le Groupe Matmut notre plan stratégique Magellan et nous avons également ouverts, rapidement, des chantiers portant notamment sur la réforme de la PSC dont l’échéance de mise en œuvre au1er janvier 2025 se rapproche.

 

L’annonce de la mobilisation de la Mgéfi sur le champ de la fonction publique territoriale fut également un temps important, pouvez-vous nous en dire plus ?

 

La Mgéfi a un besoin crucial de renouveler sa population de personnes protégées, l’opportunité de la réforme de la PSC nous permet de construire un plan de développement d’ouverture à d’autres versants de la fonction publique .


Le marché de la fonction publique territoriale est un marché diversifié, ouvert, où les opérateurs de complémentaires santé  sont d’horizons divers. De plus, le formalisme des différentes possibilités et modalités de contractualisation sont aussi vairés : la convention de participation en contrat collectif à adhésion obligatoire ou facultative, le contrat individuel via une offre labellisée.


La Mgéfi a ainsi, dans une approche de développement raisonnable et raisonné, construit depuis plusieurs mois une offre labellisée à destination des agents territoriaux. Cette offre Victerria Santé 100% digitale sera disponible courant juillet via notre site internet mgefi.fr La digitalisation de cette offre est un bel exemple des premières coopérations au sein du groupe Matmut et du formidable travail commun des équipes Mgéfi et Mutuelle Ociane Matmut.


De plus la Mgéfi s’est engagée depuis plusieurs mois dans une stratégie de réponse à appel d’offre en contrat collectif.  Dans ce cadre, elle a signé lors de son assemblée générale un partenariat avec AIO Santé, qui spécialiste et détenteur de contrats collectifs territoriaux.


Depuis plus de 60 ans l’AIO Santé propose des offres en complémentaire santé adaptée aux fonctionnaires. L’AIO santé a été créée par des fonctionnaires territoriaux, notamment des secrétaires de mairies, qui souhaitaient avoir une complémentaire santé et une meilleure prise en charge de leur couverture santé.  La Mgéfi est mobilisée dans un esprit mutualiste, avec l’ambition de faire bénéficier de son expertise au plus grand nombre de ses adhérents, et parfaire sa connaissance des besoins des agents publics pour toujours progresser et offrir une couverture santé adaptée et de qualité.

 

La réforme de la PSC a un calendrier qui n’est pas stabilisé, comment vous préparez-vous notamment vis à vis de votre ministère affinitaire ? et quelles sont les avancées en termes de prévoyance ?

 

La Mgéfi a une ambition première : être au rendez-vous de la PSC au service des agents des ministères économiques et financiers. C’est notre objectif premier. Le MEFSIN a décidé d’un allongement de six mois du contrat de référencement qui nous lie. La date du 1er janvier 2025 est donc arrêtée pour une mise en œuvre du contrat collectif obligatoire par l’opérateur qui sera retenu.
 

Les autres ministères sont alignés, quasiment tous, sur la même date de réalisation. Les cahiers des charges devraient être écrits à l’automne pour des appels d’offres en fin 2023 ou début 2024. Dans cette perspective, la Mgéfi aura à cœur de construire des offres solidaires tout en répondant aux exigences du pouvoir adjudicateur, notre souhait est notamment de maintenir les retraités dans une offre mutualisée de qualité et de poursuivre notre engagement en termes de prévention et d’action sociale.
 

Sur les aspects prévoyance nous n’avons pas de visibilité sur la prise en charge dans le cadre de la fonction publique d’Etat. Les adhérents Mgéfi sont actuellement couverts par notre offre inclusive santé/ prévoyance (incapacité, le décès, l’invalidité et la dépendance). Demain, dans le cadre du contrat collectif à adhésion obligatoire, rien n’est statué.
 

Nous appelons de nos vœux un couplage avec la santé afin de permettre une mutualisation complète. Seule une participation de tous, actifs comme retraités, permet d’avoir un des meilleurs produits du marché, au meilleur coût.


Dans le cadre de la fonction publique territoriale la problématique prévoyance est plus avancée, l’employeur public territorial devra prendre en charge au minimum 50%des garanties de prévoyance (décès, incapacité, invalidité).


La dépendance n’est pas incluse à ce jour dans les éléments de prévoyance prévus pour la FPT. La Mgéfi souhaite, pour chacun de ses adhérents et pour ceux qui la rejoindront, des niveaux de couvertures qui répondent à une vision sociale, solidaire et véritablement mutualiste de la protection des agents tous versants confondus.

 

Pas encore de commentaires