Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 11 / 2017 | 1 vue
Arnaud Chneiweiss / Membre
Articles : 22
Inscrit(e) le 18 / 03 / 2009

Expérimentation d’une « blockchain » inter-assureurs autour de l’échange de données sécurisées

Quatorze assureurs, réunis au sein du groupe de travail « blockchain » de la commission numérique de la FFA, ont expérimenté le déploiement de cette technologie pour des échanges de données sécurisées.
 
Achevé en quatre mois, ce « proof-of-concept » a démontré la pertinence de l’utilisation de la « blockchain » dans les échanges « B-to-B » nécessitant un horodatage.
 
Menée par quatorze assureurs membres de la FFA, l’expérimentation « blockchain » avait pour objectif d’optimiser les échanges de données qui ont lieu quotidiennement entre les assureurs. La résiliation de la loi Hamon a servi de socle à cette expérimentation.
 
Accompagnés par le cabinet Deloitte et l’éditeur Stratumn, les membres de la FFA ont bâti une plate-forme « blockchain » inter-assureurs. Le prototype a été développé en mode agile et a permis d’approfondir plusieurs enjeux connexes comme la gouvernance de la « blockchain », les aspects juridiques, l’identification des cas d’usage pour le secteur etc.
 
La technologie « blockchain » semble apporter un très bon niveau de sécurité dans les échanges de données entre assureurs. Elle est bien adaptée à des cas d’usage « B-to-B », résiste à la montée en charge, réduit le coût de traitement des dossiers et autorise une variété d’applications additionnelles.
 
Pour Bernard Spitz, président de la FFA, « cette expérimentation « blockchain » est une initiative pionnière pour le secteur. Elle démontre une fois encore la capacité des assureurs à se fédérer autour d’enjeux technologiques majeurs, pour innover ensemble au service des assurés ».
 
Contact presse
Pas encore de commentaires