Participatif
ACCÈS PUBLIC
08 / 07 / 2011 | 1294 vues
Floréal Pinos / Membre
Articles : 19
Inscrit(e) le 17 / 12 / 2007

Pierre Coppey, président d’ASF et de Vinci Autoroutes, paie-t-il l'autoroute ?

Lundi 27 juin 2011, le président d’ASF et de Vinci Autoroutes, Pierre Coppey a participé en direct à 19h20, à l’émission « Le téléphone sonne », diffusée sur France Inter, dont le thème était :

  • Sécurité routière et fatigue au volant : connaît-on bien les risques ?

En cours de débat et en dépit de l’importance du thème traité, notamment en matière de travail de sous-circulation, un auditeur prénommé Simon, de Noisy-le-Sec a fait l’intervention suivante :

  • « Pierre Coppey a ignoré une contravention au nom de son amitié avec le PDG de la SNCF le 11 mars dernier, comme l’a rappelé Le Canard Enchaîné le 30 mars dernier. Alors mon Pierrot, as-tu réussi dans la vie ? »

L’animateur de l’émission précise que « Pierrot », en l’occurrence, c’est Pierre Coppey et qu’il peut répondre s’il le souhaite… Celui-ci indique alors :

  • « Je n’ai qu’une chose à répondre, c’est que je paie mes billets de chemin de fer, comme mes péages autoroutiers. »

Mais alors, M. Coppey, à la fois président d’ASF, PDG de Vinci Autoroutes et premier vice-président de l’ASFA (Association des sociétés françaises d’autoroutes) paie le péage ?

Si cette affirmation était confirmée, nous serions pour le moins surpris du traitement infligé à M. Coppey en l’obligeant à payer ses péages autoroutiers, sauf si c’est de sa propre initiative…

Afin de faire toute la lumière sur cette information, la CFDT ASF a demandé à la direction d’ASF, en concertation avec les directions de Cofiroute et d’Escota, de nous confirmer que M. Coppey ne bénéficie pas d’un badge lui accordant la gratuité au péage.

Bien évidemment, nous sommes convaincus que dans le cas contraire, il s’obligerait à apporter publiquement un démenti.

Pas encore de commentaires