Participatif
ACCÈS PUBLIC
24 / 09 / 2021 | 175 vues
Laurent Aubursin / Membre
Articles : 163
Inscrit(e) le 02 / 10 / 2008

Recrutements dans la fonction publique : une sérieuse baisse de la sélectivité aux concours

Les recrutements au sein de la fonction publique d'État semblent être de moins en moins sélectifs, d'après une note (*) récemment publiée par la Direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP), confirmant ainsi la tendance observée depuis plusieurs années. On notera aussi une féminisation de plus en plus importante.

 

Principaux éléments à retenir
 

  • Le nombre de postes offerts au recrutement diminue fortement.


En 2019, 54 698 postes ont été ouverts au recrutement dans les corps de fonctionnaires de l’État. Les recrutements externes constituent les trois quarts des postes offerts et les recrutements internes le quart restant. Le nombre de postes ouverts a diminué de 14 % en 2019 (- 8 800 postes entre 2018 et 2019).
 

  • Près de 747 000 candidats inscrits aux recrutements dans la fonction publique de l’État
     

En 2019, 747 350 inscriptions ont été enregistrées dans les procédures de recrutement dans la fonction publique de l’État. Le nombre d’inscrits a globalement progressé de 7 % entre 2018 et 2019.
 

  • La sélectivité des concours baisse depuis plusieurs années.
     

En 2019, sur les 320 400 candidats s’étant présentés à l’une des épreuves, 48 800 ont été admis sur la liste principale du recrutement, soit une sélectivité globale de 6,6 candidats présents pour 1 admis. La sélectivité était plus faible pour les recrutements externes (6,2) que pour les recrutements internes (7,8).
 

Entre 2018 et 2019, la sélectivité globale a légèrement baissé (- 0,2 point), poursuivant la tendance observée pour l’ensemble des voies de recrutement depuis le point haut au début des années 2010.
 

  • Moins de recrutés que d’admis sur liste principale.
  • En 2019, 90 % des postes offerts aux recrutements externes ont été pourvus, contre 79 % pour les recrutements internes.
  • Plus de 30 % des recrutés aux concours externes ou uniques ont un niveau d’études supérieur à celui requis pour le concours.
  • En 2019, plus de six recrutés sur dix étaient des femmes.
     

(*) Détail de la note de la DGAFP : https://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/statistiques/stats-rapides/stats-rapides-recrutements-de-fonctionnaires-de-letat-2019.pdf.

Pas encore de commentaires