Ofi AM investissement responsable

 

09
avr

Optique, dentaire, audition : quelle place au 100 % santé dans les contrats collectifs et les accords qui y conduisent ?

Atelier gratuit organisé et animé par MiroirSocial en partenariat avec Exceptio Avocats et Actelior
 


Le 100 % santé, synonyme de reste à charge zéro pour le salarié et ses ayants droits, va progressivement se mettre en place de 2019 à 2021 en optique, dentaire et audition. Cette réforme devrait améliorer la santé des salariés dans les années qui viennent. Mais à quel prix ?

Après la généralisation de la complémentaire santé et la réforme du contrat responsable, quelles seront en effet les conséquences de cette nouvelle réforme sur l’équilibre des régimes de protection sociale des salariés et sur les cotisations des contrats d’assurance ?

Cet atelier a pour objectif de vous aider à comprendre la réforme du 100 % santé, à en mesurer les enjeux et les impacts, pour vous permettre :

  • d'accompagner dans les meilleures conditions la révision des accords d’entreprise qui devra intervenir avant la fin de l’année,
  • d'expliquer les arbitrages qui ne devraient pas manquer, aux salariés.
 
Négocier la protection sociale dans les entreprises est une chose, en assurer le SAV auprès des salariés en est une autre. D’autant qu’avec l’allongement de la vie au travail, la part des salariés concernés par le 100 % santé va augmenter. Le déficit auditif concerne, d’ores et déjà, plus de salariés qu’on ne le croit et la multiplication des espaces de travail ouverts n’arrangent pas les choses...

Avec la participation de :
  • Diego Leon, secrétaire national FEP CFDT (fédération de la formation et de l’enseignement privé) en charge de la protection sociale
  • Bruno Henri, représentant du Sictame UNSA de Total
  • Luis Godinho, président du Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF)
  • Jean-Marc Bailly, avocat associé du cabinet Exceptio Avocats
  • David Echevin, actuaire et dirigeant d'Actelior