Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Presse spécialisée

févr. 12

par Thierry Noleval Themes: Santé & conditions de travail, Dialogue social

Les organisations syndicales ont été invitées, en janvier 2018, afin d’ouvrir des négociations portant sur une nouvelle convention collective regroupant les employéset les cadres. Des réunions ont eu lieu chaque mois tout au long de l’année, elles ont abouti à un texte soumis à signature en fin d’année. Cette nouvelle convention a été signée par les syndicats représentatifs dans la branche : FO, GT, CFDT et CFTC. Nous avons obtenu que cette nouvelle convention soit étendue par la Direction Générale du Travail afin qu’elle s’applique à l’ensemble des salariés de la branche, et pas seulement auxseuls adhérents de la Fédération patronale FNPS. ( Fédération nationale de la Presse Spécialisée) Nous avons globalement réussi à préciser et compléter la Convention Collective Nationale  sur de nombreux sujets tels que les conditions d’embauches, l’égalité professionnelle, la non-discrimination, la prévention contre toutes formes de harcèlement, le forfait-cadre, le droit à la déconnexion, le télétravail... Le point dur a été la baisse des indemnités de licenciement pour les cadres, mais nous avons réussi à les maintenir à un niveau supérieur à l’autre CCN de la Presse Magazine, le SEPM. Nous avons réussi également à maintenir la majoration des heures supplémentaires à +25% dès la 36ème heure, alors que la délégation voulait les payer à 10% ! Nous avons obtenu quelques avancées sur d’autres sujets tels que le congé de paternité payé à 75% pour une durée de 11 jours après trois ans d’ancienneté, le télétravail... Nous avons obtenu, pour les salariés qui ont acquis trois ans d’ancienneté et pour le premier arrêt sur douze mois consécutifs, une prise en charge du délai de carence dans la limite de trois jours. La même mesure a été obtenue en cas d’absence pour enfant malade. Nous avons, par contre, réussi à contrer les contrats de chantier ou d’opérations. Pour notre organisation syndicale , cette négociation a permis de sauvegarderl’essentiel et d’obtenir de nouveaux acquis sur certains points. Les négociations doivent continuer sur les sujets de la formation professionnelle et de la prévoyance, ainsi que de l’épargne salariale pour les entreprises de moins de 50 salariés.

Lu 189 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire