Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Le salaire reste la principale motivation au travail pour 50% des français

juin 02

par Jean Meyronneinc Theme: Rémunération globale

 

Le salaire est la principale motivation au travail pour 50% des actifs français, soit un sur deux, selon l’étude publiée par ADP, (1) un grand cabinet de conseil en ressources humaines, parue ce mois de mai, et analusée par Michel Pourcelot, journaliste à Fohebdo...

50% : Un chiffre stable depuis 2016.

Intitulée « Workforce View in Europe 2018 », cette étude annuelle a été réalisée pendant l’été 2017 auprès de près de 10 000 personnes dans huit pays d’Europe : Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse.

L’étude semble concerner toutes les hauteurs de rémunérations. On peut supposer que si l’étude s’était cantonnée à la moitié basse du tableau des rémunérations, le pourcentage plaçant le salaire au premier rang des motivations aurait été bien supérieur.

En Suisse, où les rémunérations sont parmi les plus élevées en Europe, le salaire n’apparaît comme le prime objectif que pour 35% des salariés contre 58% en Pologne, la moyenne européenne étant de 47%.

Au classement des pays plaçant le salaire comme principale motivation, l’Espagne arrive en deuxième position, avec plus de 50%, derrière la Pologne et juste avant la France, qui suivie par l’Allemagne. 

En ces temps d’intrusion de la vie professionnelle dans la sphère privée, les Français sont 26%, à estimer important l’équilibre entre travail et vie privée. La moyenne européenne est de seulement de 22% contre 28% l’année dernière).

Concernant le stress, les Français occupent la deuxième marche du podium, à égalité avec les Britanniques, derrière les Polonais étant premier avec 27%.

 

(1) https://www.fr.adp.com/contact/presse/enm/51869/457/la-remuneration-est-la-premiere-motivation-au-travail-pour-1-salarie-francais-sur-2 

Lu 487 fois 2 commentaires

2 commentaires

Avatar

6 mois

loin du seul aspect de la rémunération

par Cécile Foissette

loin du seul aspect de la rémunération, de multiples facteurs interviennent dans la notion de satisfaction au travail : de très nombreux aspects psychologiques, sociologiques et organisationnels ont conduit à de nombreuses approches managériales différentes : pour améliorer la motivation et la fidélisation des salariés, la multitude d'expérimentations et de pratiques empiriques en entreprise, s'accordent pour conclure que la satisfaction au travail est basée sur toute une série de conditions de travail favorables : http://www.officiel-prevention.com/formation/formation-continue-a-la-securite/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=139&dossid=464

30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef

6 mois

Bien sûr

par Jacky Lesueur

Tous ces éléments sont effectivement à intégrer

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire

En direct de vos blogs

ESS: se retrouver et reconstruire...

le 16 nov., 2018 par Jean Louis Cabrespines`

30x30_photo.jlcabrespines.noir.et.blanc
30x30_F_Ph__lix

Vives inquiétudes chez les salariés de Conforama St Ouen

le 16 nov., 2018 par Sébastien Busiris`

30x30_PHOTO_Sebastien_Busiris_FEC_FO
30x30_Photo_identit__

Les Français et le financement de la protection sociale

le 15 nov., 2018 par Jacky Lesueur`

30x30_Jacky_AMF_2016_261_HteDef
Voir les blogs »

Dernières discussions en cours