Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Le paritarisme étatisé : un oxymore gouvernemental

mars 22

par Michel Beaugas Theme: Dialogue social

Après l’épisode tendu des annonces gouvernementales sur l’appréciation de l’ANI sur la formation professionnelle continue, les pouvoirs publics ont présenté le 19 mars ce qu’ils retenaient de l’Accord national interprofessionnel (ANI) sur l’assurance chômage.

Au-delà des dispositifs prévus dans la négociation et retenu par le gouvernement, le ministère a annoncé l’encadrement de la négociation de la convention d’assurance chômage par l’envoi d’un document d’orientation préalable comportant le cadre financier et les dispositions propres à le respecter.

Pour notre organisation syndicale , alors que la gestion paritaire a fait la démonstration de son efficacité dans un modèle économique « contracyclique », la négociation de la convention d’assurance chômage par les interlocuteurs sociaux ne peut être ainsi encadrée sans remettre en cause la liberté de négociation.

Si le gouvernement persistait dans cette approche, il remettrait en cause le paritarisme interprofessionnel en créant un oxymore : le paritarisme étatisé.

Lu 404 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire