Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Journées de l’Avenir : la recherche compte sur vous !

avr. 21

par Dominique Letourneau Theme: Recherche & innovation

Les Journées de l’Avenir sont un évènement sportif et solidaire de prévention et de sensibilisation autour des pathologies cardiovasculaires. Elles sont aussi l’opportunité de sensibiliser joueurs, spectateurs, grand public, partenaires et amis mutualistes sur des travaux de recherche soutenus à l’occasion de cette mobilisation.

Les Journées de l’Avenir s’inscrivent dans une démarche militante. En France, environ 20 millions de personnes sont concernées par les pathologies cardiovasculaires. Un décès d’origine vasculaire, cardiaque ou cérébrale est recensé toutes les trois minutes.

Ces journées sont l’occasion de soutenir des projets et des chercheurs. En 2014, ce sont les travaux du professeur Francis Juthier et de son équipe qui ont été accompagnés. Leur projet consiste à  développer le pistage des patients sujets à la sténose aortique (rétrécissement de l’ouverture de la valve entraînant un faible débit sanguin). En 2015, c’est pour le projet E-Care que la communauté s’est mobilisée. Ce projet de télémédecine vise à détecter, signaler et anticiper de manière précoce les situations à risques de décompensation des patients. En 2016, ce sont les travaux du professeur Ovize qui ont été soutenus, pour amorcer la mesure de l’impact d’un passé de sportif sur la récupération fonctionnelle après infarctus du myocarde. Cette année, c’est un projet d’étude clinique de soins courants alliant éducation thérapeutique et reprise de l’activité physique qui bénéficiera des fonds collectés. C’est pour tous ces projets que la Fondation de l’Avenir, ses partenaires et amis mutualistes s’engagent.

Lors dun match Paris-Levallois / Gravelines-Dunkerque, nous avons rencontré le docteur François Raoux, cardiologue à l’Institut Mutualiste Montsouris et médecin du sport à l’INSEP. L’occasion pour lui de revenir sur les problèmes cardiaques rencontrés par les sportifs de haut niveau : « la  pratique régulière  d’une activité physique et/ou  sportive  est  formellement reconnue comme bénéfique  pour la santé […], le sport intense, peut devenir dangereux… ».

Cliquez ici pour lire l’intégralité de l’entretien.

Lu 200 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire