Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


Signature du premier contrat stratégique de la filière nucléaire

févr. 11

par Vincent Hernandez Theme: Vie économique

FO a signé la semainde dernière, fort de l’appui de ses fédérations de l’énergie, de la chimie et de la métallurgie, ainsi que de sa Confédération, le premier contrat stratégique de la filière nucléaire, également paraphé par deux ministres, François DE RUGY, ministre chargé de l’Énergie et Bruno LEMAIRE, ministre de l’Économie et des Finances ainsi que par Dominique MINIÈRE, Président du Comité Stratégique de la Filière Nucléaire.

Trois autres syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC) ont signé ce texte.

Ce contrat très dense comprend plusieurs axes.

Ils concernent:

- l’emploi,

- les compétences et la formation ;

- la structuration grâce au numérique du tissu industriel de la filière ;

- la transformation écologique, la recherche et le développement et les outils du futur ;

- le développement à l’international.

Notre fédération  se félicite de la signature de ce contrat qui démontre que l’énergie nucléaire est une énergie d’avenir

Ce contrat est un signal positif pour les 220 000 travailleurs du nucléaire, troisième filière industrielle de France.

Pour autant, la signature de ce contrat n’est évidemment pas une fin en soi. L’énergie nucléaire et les salariés du secteur ont fait l’objet d’attaques répétées ces dernières années qui ont pu marquer les esprits dans la population.

La fermeture annoncée de Fessenheim fondée sur des raisons politiciennes tout comme la volonté idéologique de baisser la part du nucléaire à 50 % du mix électrique, fût elle reportée en 2035, sont des aspects que notre organisation syndicale  continue à contester.

La filière doit donc redoubler d’efforts en matière de communication avec l’aide, les outils, les canaux et l’appui de l’État (entre autres par le biais de ce contrat) pour lui permettre de rester attractive auprès des jeunes, potentiels ingénieurs ou techniciens.

Pour cela, notre fédération  insiste pour que la filière continue à permettre un haut niveau de compétences et des parcours professionnels de qualité.

Le soutien de l’État dans ces efforts, mais aussi sur la structuration de la filière, la recherche, les réacteurs du futur, le développement à l’international est dans ce contexte un élément important.

Plus que jamais, notre fédération  rappelle que le nucléaire qui assure à notre pays une électricité compétitive et décarbonée et des emplois de qualité est un atout pour notre pays. C’est fort de cette conviction que nous avons signé ce contrat. 

 

 

Lu 235 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire