Miroir Social : votre réseau d'information sociale



Imprimer


2 225 emplois encore supprimés dans les ministères de Bercy...et un rythme qui va s'accélérer dans les prochains budgets !

janv. 14

par Philippe Grasset Theme: Emplois & compétences

 

Le projet de Loi de Finances, voté par le parlement, entérine la suppression de 2 225 emplois dans les ministères de Bercy.

Si nos ministres sont dans la lignée de leurs prédécesseurs depuis le début de ce siècle, ils ne se cachent pas pour mentionner que le rythme va s’accélérer dans les prochains exercices budgétaires.

A la lecture du tableau, toutes les directions perdent des emplois, à l’exception de la Douane, sous le seul motif des incertitudes liées au Brexit à venir.

Toutefois, le redimensionnement des effectifs dans cette direction est largement en-deçà des enjeux à venir sur ce dossier aux multiples inconnues. D’autre part, la restructuration engagée depuis 2015 dans le cadre du plan stratégique se poursuit avec ses fermetures de bureaux et son corollaire de suppressions d’emplois.

La part prépondérante des suppressions d’emplois revient à la DGFiP. La barre des plus de 2 000 est allègrement franchie, soit plus de 2% de ses effectifs, avec en perspective une profonde restructuration du réseau, suivant en cela les recommandations de la Cour des Comptes.

Alors même que cette administration va être confrontée, entre autres défis, à la mise en place du prélèvement à la source, Monsieur Darmanin la déstabilise un peu plus dans l’exercice de ses missions en abandonnant qui plus est des territoires.

Les perspectives annoncées par le ministre, dans son discours du 11 juillet dernier, dessinent pour les années à venir un réservoir sur lequel compte à l’évidence le gouvernement pour atteindre l’objectif des 50 000 suppressions d’emplois dans la Fonction publique de l’État.

Proportionnellement à leurs effectifs respectifs les autres directions des ministères de Bercy sont soumises à une cure d’amaigrissement sans précédent.

Que ce soit à l’INSEE, dans les services de l’administration Centrale ou à la DGCCRF, ces trois directions perdent des emplois, alors même que la charge de travail ne cesse de s’accroitre.

A l’INSEE, la seule perte de la mission sur la constitution de la liste électorale et de ses modes de contrôles, ne saurait constituer un prétexte pour une amputation de 67 emplois.

Pour la DGCCRF, M. Le Maire a déjà annoncé que le « tarif » serait au moins identique jusqu’à la fin du quinquennat, soit 225 emplois en moins, alors même que la revue des missions n’a pas été encore conclusive.

Malgré tout, les débats en cours dans cette administration et au-delà concernant son organisation a(ont) pour objectif la disparition des emplois de la DGCCRF dans plus d’un tiers des départements métropolitains.

Les réformes annoncées dans le cadre de CAP22, tant pour le réseau à l’étranger, avec l’abandon d’une présence des services économiques dans près de vingt pays, que la réforme en cours dans le pôle 3 E des DIRECCTE ont pour conséquence une suppression des effectifs dans ces directions bien supérieure(s) à celle(s) enregistrée(s) les années précédentes.

Au final, c’est à une vaste opération de « déstockage » de l’emploi public (que nous assistons !) auquel nous assistons,...Opération,qui s’intègre dans les conclusions d’« Action Publique 2022 » et dans le « Nouveau contrat social », qui porte bien mal son nom.

Il ne saurait être question de se résoudre à ce que le gouvernement voudrait rendre inéluctable. Il n’a pas reçu mandat pour détruire le service public !

A n’en pas douter, les mois qui s’annoncent seront cruciaux et il nous faudra combattre dans l’unité la plus large pour arrêter cette folie destructrice dont ni les agents et encore moins les citoyens ne trouveront avantages dans leur quotidien.

 

PEA  dans les   Ministères de Bercy

139 143 en 2018

136 918 en 2019

soit -2 225 suppressions globalement

 

PEA : Plafond d’emplois Autorisés

 

 

 

 

 

Lu 344 fois Pas de commentaire

Soyez le premier à réagir

Vous devez être membre pour commenter cet article.
Connectez vous ou Rejoignez nous ! (Inscription immédiate et gratuite)



La vie du réseau

Annuaire